Célibataire? 8 applications de rencontre alternatives à Tinder

Célibataire? 8 applications de rencontre alternatives à Tinder

Tu en as marre du célibat, et tu trouves que, franchement, Tinder, ce n’est plus ce que c’était? Voici 8 autres applications de rencontre qui te feront peut-être trouver l’amour.

Tinder, c’est bien sympa un moment, mais quand tu passes la vingtaine, tu t’aperçois que tu as fait le tour. Entre les personnes qui ne sont là que pour des coups d’un soir, ceux qui veulent juste gratter l’amitié, ceux qui n’ont pas encore oublié leur(s) ex(s) ou pire, ceux qui sont toujours en couple ou remis avec leur ex, ce n’est pas évident de trouver quelqu’un qui a le physique et la personnalité qui te correspondront. Quand tu as évité tous les mecs qui ne sont définitivement pas prêts à quitter maman, les vieilles filles à chats (désolé pour les chats), et toute la flopée de gens louches, il ne reste plus grand monde.

Et quand tu crois avoir trouvé ce quelqu’un – et que tu “matches” avec – tu te rends souvent compte qu’il ou elle n’est pas si intéressant(e) lorsque vous apprenez à vous connaître dans le chat. Définitivement, Tinder, ce n’est pas pour toi. Mais ne perds pas espoir et sèche tes larmes, il existe d’autres applications de rencontre – testées et approuvées par l’auteur de cet article. Voici les 8 meilleures alternatives à Tinder, et elles sont toutes gratuites à télécharger.

1. Happn

L’app de rencontre Happn fonctionne sur base de la distance entre toi et les autres célibataires inscrits qui t’entourent, mais de manière plus précise que Tinder. En plus, il n’est pas possible de régler le kilométrage comme c’est le cas sur Tinder. Bon, cette fois, on arrête de parler de ce foutu Tinder!

Les profils qui te sont affichés sur Happn correspondent donc à des personnes que tu as croisées à un moment ou à un autre. Évidemment, ce ne sont pas simplement des gens à côté de qui tu vas passer sur le trottoir dans la rue, il te suffit, en réalité, de rester chez toi pour avoir un nouveau profil qui s’affiche (si cette personne est passée dans ton quartier). Hélas, si tu habites un village perdu au fin fond de la Wallonie, il va falloir que tu bouges un peu pour “croiser” des célibataires potentiels.

Mais à part cet inconvénient, c’est le top si tu ne veux pas faire des kilomètres pour aller voir ta future âme soeur. Bien que tu peux “croiser” une personne à Bruxelles, qui habite en fait en Ardenne… et là, c’est pas de chance pour toi! Mais ne dit-on pas que quand on aime, on ne compte pas?

Les profils sur Happn

Sur Happn, tu disposes de 5 fonctions. La première est le “Timeline”: dessus, tu verras tous les profils qui s’affichent, avec leur photo, leur prénom, leur âge, leur job, le nombre de fois et il y a combien de minutes que vous vous êtes croisés. Comme sur la plupart des autres applications, chaque profil dispose de plusieurs photos (9 en tout) et d’une partie bio, “À propos de moi”, où écrire un texte de présentation (ou faire une petite blague, au choix). Tu peux également synchroniser ton compte Instagram (pour afficher davantage de photos de toi) ainsi que ton compte Spotify (pour indiquer tes goûts musicaux). Et comme c’est le petit truc en plus de l’app, lorsque tu cliques sur un profil, tu verras une carte s’afficher avec le lieu précis où tu as rencontré la personne (c’en est presque flippant).

Les likes et “Hello !”

Sur Happn, lorsqu’une personne te plaît, tu peux la liker (en cliquant sur le petit coeur à gauche sous sa photo). Elle ne saura pas que tu l’as liké, sauf si elle te like en retour. Si elle t’a vraiment taper dans l’oeil, tu peux lui envoyer un “Hello !” (en cliquant sur l’étoile jaune à droite sous sa photo). Cette dernière option s’apparente au “Super Like” de Tinder et envoie immédiatement une notification à la personne. Si elle accepte ton “Hello !”, alors vous pourrez commencer à discuter. Rendez-vous alors dans la partie Message. Tu y retrouveras toutes les personnes avec qui tu as matchés et tu pourras commencer à leur parler. Réfléchis bien à comment aborder l’autre personne. On te conseille dans cet article ici quelques phrases d’accroche originales et dans celui-ci ici les choses à éviter de dire.

Sur Happn, lorsqu’une personne te plaît, tu peux la liker (en cliquant sur le petit coeur à gauche sous sa photo). Elle ne saura pas que tu l’as liké, sauf si elle te like en retour. Si elle t’a vraiment taper dans l’oeil, tu peux lui envoyer un “Hello !” (en cliquant sur l’étoile jaune à droite sous sa photo). Cette dernière option s’apparente au “Super Like” de Tinder et envoie immédiatement une notification à la personne. Si elle accepte ton “Hello !”, alors vous pourrez commencer à discuter. Rendez-vous alors dans la partie Message. Tu y retrouveras toutes les personnes avec qui tu as matchés et tu pourras commencer à leur parler. Réfléchis bien à comment aborder l’autre personne. On te conseille dans cet article ici quelques phrases d’accroche originales et dans celui-ci ici les choses à éviter de dire.

Si tu t’ennuies ou si tu veux rencontrer quelqu’un plus vite, tu peux appuyer sur le bouton central bleu “+”. Il permet d’ajouter sur ton profil ta situation du moment: tu es dispo pour “boire un verre”, “aller courir”, “un repas”, “faire la fête”, “une balade” ou “aller au ciné.

> Pour télécharger Happn sur iPhone, rendez-vous ici. Pour la version Android, rendez-vous ici.

2. Once

Au contraire de Tinder – où tu dois certainement avoir une collection à 3 chiffres de “Matchs” si tu y es depuis quelques années – Once est basé sur le slow dating. C’est-à-dire que le but n’est pas d’afficher le plus de profils possible et de juger ensuite par toi-même, mais plutôt de montrer un seul profil “de qualité” toutes les 24 heures (tous les jours à midi, plus précisément). Quelqu’un donc qui vaut vraiment la peine, en tout cas selon l’algorithme de l’application.

Once évalue ton profil par rapport à ceux des autres membres et ne te propose donc que des personnes qui sont “compatibles” avec toi, sur base de points communs que vous pourriez avoir en fonction des données (tes traits de caractère, tes goûts et tes centres d’intérêt) que vous avez minutieusement remplies sur vos profils respectifs. Du coup, il est plus probable de rencontrer des gens qui recherchent des relations sérieuses sur Once, plutôt que sur Tinder ou Happn.

Le principe de Once est de prendre son temps. Contrairement à Tinder où tu peux swiper pendant des heures sans vraiment faire attention aux profils que tu vois, sur Once, tu as 24 heures pour décider si la personne te plait. L’application mise surtout sur la qualité avant la quantité.

Si la personne que l’app te propose te plaît, tu peux la liker et ensuite attendre. Si elle te like en retour, vous pourrez alors discuter. Au contraire, si elle ne te plaît pas, tu appuies sur la croix (à gauche du coeur) et devras dès lors attendre 24 heures pour consulter un autre profil.

> Pour télécharger Once, c’est par ici sur iTunes et par ici sur le Google Play Store.

3. Badoo

Badoo

Cette application n’est pas très originale, mais si tu cherches vraiment l’amour, c’est impossible qu’on ne te la conseille pas. Avec près de 400 millions de membres, Badoo compte encore plus d’utilisateurs que Tinder. Autant dire qu’il y a du choix! Mais du coup, il y a aussi à boire et à manger, et il va falloir faire un gros tri dans les profils qui défileront devant tes yeux.

Badoo fonctionne un peu comme un mélange de Tinder et de Happn. Tu peux afficher les profils l’un après l’autre et les faire défiler en cliquant sur le coeur, la croix ou le “coup de coeur” tout à droite (dans l’option “Rencontres”). Ou alors tu peux choisir l’option “Dans le coin” pour faire apparaître tous les profils des gens qui se trouvent tout près de toi. Tu disposes également d’une option “En direct” pour publier une vidéo en direct (et booster la popularité de ton profil) et d’une boîte de discussions (à laquelle tu n’as accès que lorsqu’il y a un like réciproque entre toi et une autre personne).

Petit plus: tu peux voir en temps réel qui a visité ton profil et qui t’a liké. Et si tu as un regret par rapport à un non-like, tu peux également revenir en arrière, fonctionnalité que la version gratuite de Tinder ne t’autorise pas.

> Pour télécharger Badoo sur Android, c’est par ici. Et sur iTunes, c’est ici.

4. Elite Dating

Elite Dating se vante d’être “le site n°1 pour faire des rencontres Premium en Belgique”, en ciblant “les célibataires exigeants qui cherchent une relation durable et épanouie” et en garantissant à ses membres des “rencontres sérieuses et durables”. Et ce n’est pas pour rien: en t’inscrivant, tu dois d’abord passer par un (très) très long test de personnalité. Un peu comme si tu faisais une expérience rémunérée pour la faculté de psychologie de ton l’université. Tu dois tout y indiquer: ton poids, ta taille, tes traits physiques (et ton degré de satisfaction de ton physique pour savoir ton niveau de confiance en toi), tes orientations religieuses, tes origines, ton régime alimentaire, tes goûts, ton niveau d’étude… et à quel point tu trouves chacun de ces éléments importants dans la recherche de ton âme soeur.

Une fois le test complété, tu pourras accéder à ton profil, auquel il faudra ajouter une photo et une description sympa. Ensuite, tu seras mis en relation avec d’autres célibataires qui pourraient te correspondre, sur base des données que tu as remplies dans ton test. Le test étant fondé sur le modèle psychologique des “Big Five“, derrière lequel se trouve un algorithme scientifique.

> Pour télécharger l’application, c’est par ici sur iTunes et par ici sur Google Play Store.

  • Autre possibilité: si tu n’es pas convaincu par Elite Dating, on te conseille d’essayer Attractive World, qui fonctionne plus ou moins sur la même base. Ici pour les utilisateurs d’Apple et ici pour les Android.

5. Feels

Feels, c’est la petite nouvelle dans le monde des applications de rencontre. Elle est encore toute jeune puisqu’elle a été lancée en avril dernier. Mais elle a su, à sa manière, révolutionner la manière de faire des rencontres. Sur cette appli, on mise tout sur la présentation. Mais attention, pas n’importe quelle présentation barbante! Ici, elles sont réalisées à base de stories, ce format très populaire sur Instagram et Snapchat. Tu peux alors te présenter d’une manière un peu plus originale et faire ressentir tes passions à la personne qui regarde. Les rencontres ne sont plus basées sur le physique, mais sur l’émotion que ressent l’utilisateur quand il est sur l’appli.

L’inscription à Feels prend par contre un peu de temps. Choisir les bonnes stories ne se fait pas en trois secondes. Il faut que tu fasses passer quelque chose à travers cette courte vidéo. Mais c’est tellement plus percutant que de poster quelques photos de profil et une blague douteuse.

Pour éviter que tu likes 100 personnes sans jamais leur parler, Feels t’oblige à envoyer un message à la personne pour confirmer ton ‘j’aime’. Vaut mieux donc faire le stock de phrase d’accroche. Cela te permet de garder tes likes pour les personnes avec qui tu as vraiment envie de parler.

La dernière fonctionnalité en date est de laisser tes amis donner leur avis sur toi. Comment faire? Vous leur envoyez des questions sur ta personnalité par Messenger, Twitter, Instagram ou Snapchat. Ils doivent y répondre le plus franchement possible. Ainsi, tu montres aux autres qui tu es réellement. Pas moyen de mytho.

> Pour télécharger l’application, c’est par ici sur Apple Store et par ici sur Google Play Store.

6. Fruitz

Fruitz/Capture d’écran

Contrairement à Tinder – où tu peux “matcher” avec des personnes qui n’ont pas du tout les mêmes intentions de relation que toi – Fruitz ne te sélectionne que des profils de gens qui sont sur la même longueur d’onde que toi. Et comment? Grâce à une délicieuse salade de fruits!

Chaque fruit représentant ton envie du moment: Cerise (pour une relation sérieuse et longue durée), Raisin (“pour un verre de vin sans se prendre la grappe”), Pastèque (“pour des câlins récurrents sans pépins”) et Pêche (si tu veux juste “pécho” la personne).

Ensuite, tu n’a plus qu’à liker les profils (où il y a classiquement une photo, un nom et une mini-description) qui ne te laissent pas de glace. Si l’autre te like aussi, alors vous pouvez commencer à discuter. Mais Fruitz présente ici aussi une petite subtilité en plus: chacun de vous deux devra répondre à une question choisie par l’autre avant d’entamer la conversation.

> Pour la télécharger sur l’App Store, c’est par ici et sur le Google Play Store ici.

7. Bumble

Bumble présente la particularité d’être une application girl power, qui donne 100 % le pouvoir aux femmes. Un peu comme Adopte Un Mec, mais en mieux (de notre avis). L’app a été créée fin 2014 par Whitney Wolfe, la co-fondatrice de Tinder. D’abord lancée aux États-Unis, elle a connu un succès fulgurant sur le pays de l’Oncle Sam (30 millions d’inscrits en à peine quelques mois). Elle est également disponible en Belgique et ne cesse de grimper en popularité.

Il s’agit d’un mélange de Tinder et de Once. Tinder, parce que tu crées ton profil, pars à la recherche d’autres célibataires en faisant défiler chaque profil qui se situent proches de toi, likes ceux qui te tapent dans l’oeil (en fonction de leurs photos et description) et peux discuter avec en cas de “match”. Mais à une subtilité près: seules les femmes peuvent décider de débloquer le chat et font donc le premier pas. Once, parce que tes coups de coeur ne s’affichent que pendant 24 heures, pas une minute de plus. Passé ce délai, le “match” entre vous disparaît et vous ne pourrez plus discuter. Une bonne chose pour faire le tri et ne pas te retrouver avec 200 matchs!

Bumble présente encore la particularité d’offrir deux autres versions: Bumble BFF (si tu cherches à faire de nouvelles connaissances et agrandir ton cercle d’amis) et Bumble Bizz (pour agrandir ton réseau professionnel, rencontrer de nouveaux collègues et trouver de nouvelles opportunités de carrière en discutant avec les autres inscrits).

> Où télécharger Bumble? Ici sur l’App Store et ici sur le Google Play Store.

8. Hater

Hater/Capture d’écran

Comme son nom l’indique, Hater est pour les haters. Le concept est hyper original et pour le moins insolite: lorsque tu te connectes, tu dois indiquer toutes les choses que tu détestes (ou que tu aimes si tu les aimes) en répondant à des questions. Ensuite, l’app te met en relation, selon un algorithme bien particulier, avec des personnes qui ont les mêmes aversions que toi, et qui sont en outre proches de toi en distance (car l’app fonctionne aussi sur la géolocalisation). Tu détestes les vegans? Eh bien, tu pourras chatter avec quelqu’un qui hait aussi les vegans. Qui se ressemble s’assemble, n’est-il pas?

> Hater est à télécharger ici sur l’App Store et ici sur le Google Play Store.

Dernier point:

On ne te conseille pas l’application Adopte Un Mec, sauf si tu as au moins la trentaine (parce que les gens y sont beaucoup plus âgés) et que tu habites près de la France (parce que l’app est visiblement plus populaire en France qu’en Belgique). Personnellement, on l’a essayé une semaine, puis on l’a désinstallée (il faut dire que la sonnerie Totally Spies qui retentit chaque fois que tu as une notification n’a pas aidé…).

Et si tu cherches les meilleures applications de rencontre pour les lesbiennes et bisexuelles, on te conseille cette liste ici. Sur ce, que Cupidon soit avec toi!

Articles sponsorisés