Feels, la nouvelle application de dating qui va te faire oublier Tinder et son algorithme frustrant

Feels, la nouvelle application de dating qui va te faire oublier Tinder et son algorithme frustrant

Feels veut sortir de la recherche de l’algorithme ultra-perfectionné pour parler de sentiment, d’alchimie, de “feeling”. Découverte de cette nouvelle appli de rencontre made in France (et avec le coeur). 

Tu n’en as peut-être pas encore entendu parler, mais Feels, c’est la nouvelle addition à ton store d’applications, qui risque de t’apporter un vent de fraîcheur si tu traînes sur Tinder depuis – un peu trop – longtemps.

Le soucis avec le dating en ligne classique, c’est souvent le format qui, malgré quelques légers changements d’une app à une autre, ne varie jamais beaucoup. La constante demeure le profil, pour lequel il va falloir se creuser la tête pour réussir à attirer l’attention au gré des swipes.

Feels s’est lancée le défi de changer la donne. Lancée par trois lyonnais le 11 avril dernier, l’appli tente d’enlever ce côté “superficiel” du profil ressenti par bien des utilisateurs. Leur principe: faire du dating au feeling, plutôt qu’au physique. “Pour améliorer l’expérience de la rencontre digitale, feels mise donc sur un nouveau format pouvant transmettre des émotions plutôt que de confier les clés de nos relations à des algorithmes. “Ce que l’on ressent à la découverte de l’autre reste un feeling très humain qu’aucune machine ne peut prédire.”, annoncent-ils dans leur communiqué de presse.

Une story à la place d’un profil classique

Ce format dont ils parlent, c’est une story, tout simplement. La fonctionnalité qui a envahi tous tes réseaux sociaux débarque donc aussi dans ta vie amoureuse sur internet. Quand tu arrives sur l’application, et après avoir rentré ton Facebook, elle te guide dans le choix des photos, citations, questions et vidéos qui seront sur ta courte vidéo créée par après. Attention cependant: elles sont validées après que tu les aies téléchargées, pour éviter que ton profil ne se base, justement, que sur ton physique.

C’est vrai que faire ce tri dans tes images, en choisir où tu montres ce que tu aimes faire, privilégier des moments intéressants, ça prend plus de temps que créer ton profil habituel d’appli de rencontre. Mais c’est pas plus mal en soi: le résultat est là, et bien plus satisfaisant qu’une vague vanne accompagnée de quelques selfies.

Ce qui détonne aussi, c’est la communication de cette appli. On sent une volonté de paraître plus humain, volonté qu’on retrouve dans leur manifeste, qui dit vouloir oublier l’omniprésence des algorithmes au profit de l’humain. Ainsi, c’est cette volonté là qui est aussi retransmise dans leur publicité, dont la création a été confiée par un jeune réalisateur de courts-métrages avec une vraie direction artistique.

Feels

Bien sûr, il y a quelques mauvais côtés. Notamment le fait qu’en Belgique, tu auras vite fait le tour de l’application: quelques personnes sont dessus, mais pas des masses, étant donné qu’elle vient de France et commence tout juste à s’exporter chez nous. Maintenant, il ne tient qu’à toi de la télécharger, même histoire de la tester et de te forger ton propre avis. Pour nous, c’est validé, même si cette appli encore toute jeune a sans doute du chemin à faire avant de proposer une expérience utilisateur peut-être un poil plus intuitive.

Autre petite difficulté qui peut être un énorme avantage pour débuter une vraie conversation: une fois une personne likée, il faut envoyer un message pour que le like soit validé. Va falloir trouver de chouettes phrases d’accroche, et même si ça peut en rebuter plus d’un, ça garantit que tu ne gaspilleras pas tes likes.

C’est agréable, dans tous les cas, de voir une réelle innovation dans cet univers. On sent que ceux qui ont conçu l’appli ont connu l’expérience des algorithmes un peu pétés, qui semblent te conduire vers ton âme soeur alors que tu te feras sans doute ghoster la semaine suivante, comme ça arrive à beaucoup. Non, on parle pas d’expérience. On voit pas de quoi tu parles.

Feels est disponible sur IOS et Android

Articles sponsorisés