Xbox ou PlayStation: qui de Microsoft ou Sony dévoilera en premier le prix de sa nouvelle console?

On connait tous les détails techniques des deux consoles nouvelle-génération. A un élément près: le prix. Un détail éminemment stratégique.

De la Xbox Series X, on connait presque tout: son apparence, ses caractéristiques et les premières images de jeux. Du côté, de la PS5, si les aficionados ont pu s’extasier devant l’étonnante manette blanche, ils ne savent toujours rien du look de la nouvelle console de Sony.

On en sait par contre davantage sur les détails techniques. Et de ce point de vue, il ne semble pas y avoir de différences fondamentales entre les deux consoles. L’une est sur papier plus puissante (Xbox Series X), l’autre est sur papier plus rapide (PS5). Mais comme pour toutes les générations précédentes, ce qui fera la différence, ce sont les jeux. Autrement dit: la façon dont les développeurs utiliseront le potentiel de la future bête.

Sony

Plus rédhibitoire par contre, c’est le prix. Microsoft en a fait l’expérience sur la génération précédente: 499 euros pour la Xbox One, soit 100 euros de plus que pour la PS4. Il n’y a pas eu match, la 4e génération de PlayStation a tout balayé sur son passage, à l’exception de la Switch (Nintendo), arrivée plus tard, mais qui boxe dans une catégorie différente.

Moins puissante, avec de moins bons jeux (ça se discute), la Xbox One a été une déception pour Microsoft qui doit se racheter avec la Xbox Series X. On a déjà pu le constater: le géant américain a une communication beaucoup plus agressive que son rival nippon. Microsoft veut susciter la hype, Sony, sûr de lui, aime se faire désirer.

Inverser les rôles

Une sorte de guerre de communication avec pour ultime étape, le prix. En 2013, Xbox avait balancé fièrement le prix de la Xbox One lors de l’E3 (annulé cette année). Sony avait alors répliqué le lendemain annonçant les 100 euros de moins.

Microsoft, ayant retenu les leçons, veut cette fois inverser les rôles croient savoir Michael Pachter, analyste de l’industrie du jeu vidéo, et généralement bien informé, même s’il lui est arrivé de se tromper.

Les rumeurs de la PS5 faisant état d’un prix à 500 dollars, Microsoft serait prêt à jouer le tout pour tout en proposant une console à 400 dollars, quitte à subventionner au début sa console pour en récolter les fruits plus tard (abonnements, jeux, services…).

Quoi qu’il en soit, l’année 2020, marquée par le coronavirus, ne facilite pas la tâches des deux constructeurs. Leurs marges sur les deux futures consoles devraient de toute manière être très faibles.

Articles sponsorisés