Coronavirus: Netflix et YouTube s’activent pour faire respecter le “civisme numérique”

ISOPIX

Sans surprise, pendant le confinement, tout le monde se rue sur les plateformes vidéos comme YouTube et Netflix. Ces deux géants du Web n’était pas vraiment préparés à une telle hausse du trafic et ils ont du prendre des mesures drastiques pour économiser la bande passante.

Non, Internet n’est pas un puits de divertissement infini que l’on peut utiliser jusqu’à plus soif sans aucune conséquence. Nous sommes justement en train de l’observer actuellement. Pendant ce confinement, tout le monde se rue à juste titre sur Netflix ou YouTube, des plateformes sur lesquelles on peut faire passer le temps sans trop de problèmes.

Seulement voila, l’affluence est telle que la bande passante s’épuise rapidement. D’ailleurs, le commissaire européen, chargé de la politique industrielle, du marché intérieur, du numérique, de la défense et de l’espace, Thierry Breton, a fait une déclaration inédite mercredi dernier. Il invitait les internautes à faire preuve de “civisme numérique”. Autrement dit, il demande de ne pas trop solliciter des services comme Netflix pour ne pas engorger la bande passante.

Pour sécuriser l’accès à Internet pour tous, passons à la définition standard lorsque la HD n’est pas nécessaire

Thierry Breton

Réaction immédiate

Suite à cette déclaration, Thierry Breton a eu une petite discussion avec Reed Hastings, le patron de Netflix. Le réaction du géant du streaming ne sait pas faite attendre. Désormais, et ce pendant une période de 30 jours, la plateforme diminuera son “bitrate”. Pour un profane, cela ne veut rien dire. Et en fait, c’est assez complexe. Concrètement, il sera toujours possible de regarder du contenu en 4K ou en HD. En fait, c’est seulement la compression de l’image qui va changer.

Une petite explication s’impose. La 4K tourne sur un cadre d’un certain nombre de pixels: 3 840 pixels de large pour 2 160 pixels de haut pour être exact. Le bitrate, c’est le nombre de données que tu envoies chaque seconde pour remplir ce cadre de pixels. Quand la compression est plus élevée, cela crée des “pâtés de pixels” qui enlèvent de la précision à l’image et diminue le bitrate. Mais ne t’inquiète pas, tu risques de ne pas t’en rendre compte à moins d’avoir l’oeil extrêmement vif ou d’avoir une télé d’une qualité de fou. Malgré tout, tu remarqueras peut-être une légère différence dans les scènes d’action où la caméra bouge beaucoup car elles demandent un bitrate élevé. Donc, pas de panique, cela ne va pratiquement rien changer pour toi. Cela dit, c’est tout même une décision forte et surtout inédite de la part de Netflix.

Basse qualité pour YouTube

Du côté de YouTube, on a pris une décision un peu plus drastique mais non contraignante. Désormais, et toujours sur une période de 30 jours, les vidéos que tu lanceras se joueront en qualité basse par défaut. Mais tu pourras toujours augmenter la qualité de l’image manuellement. “À la suite de la réunion entre le PDG de Google, Sundar Pichai, la PDG de YouTube, Susan Wojcicki et le Commissaire européen Thierry Breton, nous nous engageons à mettre temporairement par défaut tout le trafic en Europe en définition standard “, affirme ainsi un porte-parole de YouTube à Numerama.

Mais si tu désires participer au “civisme numérique” cher à Thierry Breton, tu peux toujours laisser ta vidéo en 480p. On sait, c’est très frustrant mais si tu utilises YouTube pour mettre de la musique ou des podcasts, cela ne devrait pas trop de déranger.

Articles sponsorisés