Faire une vidéo à propos du Coronavirus sur YouTube? Démonétisation!

isopix

Ces dernières semaines, le Coronavirus est sur toutes les lèvres. Tout le monde en parle y compris les YouTubers. Mais pas de chance pour eux: les vidéos concernant le virus sont démonétisées par la plateforme.

On parle du Coronavirus partout: dans les médias, dans les assemblées, dans la rue, les transports en commun mais aussi sur YouTube. Pas mal de vidéastes en parlent pour tenter d’expliquer ce que c’est concrètement à un public plus jeune. C’est par exemple le cas de Dr.Nozman, un YouTubeur très connu en France spécialisé dans la vulgarisation scientifique.

D’autres décident de l’analyser à la manière des médias tandis que certains offrent des angles différents comme Didi Chandouidoui qui, comme à son habitude, dévoile des théories d’internautes trouvées sur Internet. Bref, le contenu est très varié si l’on est en quête de vidéo sur le sujet, il y a de quoi passer de nombreuses heures devant son écran.

Mais mauvaise nouvelle pour tous ces vidéastes: YouTube a décidé de démonétiser toutes les vidéos traitant du virus, considérant ce sujet comme “sensible”. Ainsi, les vidéos parlant du COVID-19 sont désormais dépourvues de publicités et ce même si le virus n’est pas au coeur de la vidéo.

Excès de zèle de l’algorithme

Cela n’est pas sans rappeler les nombreux actes de censure de la Chine à propos du virus. Car cette démonétisation va très loin. The Verge rapporte par exemple qu’un YouTubeur a vu une de ses vidéos démonétisée car il abordait l’annulation de la Game Developers Conference (GDC) à cause du virus.

Cela dit, cette décision de YouTube ne date pas d’hier. C’est dès le 11 février qu’une vidéo de Creator Insider, une “chaîne YouTube informelle qui permet de partager les informations de l’équipe technique de YouTube Creator avec la communauté des créateurs au sens large”, partageait une vidéo évoquant le Coronavirus.

Nous mettons à jour nos lignes directrices pour que l’épidémie de coronavirus soit considérée comme un événement sensible. Et à ce titre, toutes les vidéos consacrées à ce sujet seront démonétisées jusqu’à nouvel ordre.

Tom Leung, cadre de YouTube.

La démonétisation de ces vidéos marche, comme d’habitude avec YouTube, grâce à un algorithme. Ce qui rend parfois les décisions abusives comme avec le cas cité plus haut. En cas de problème, les YouTubeurs peuvent demander une vérification manuelle mais ce genre de démarche a peu de chance d’aboutir.

Beaucoup de règles

Les créateurs de contenu sur YouTube ont à leur disposition une page regroupant les “consignes relatives aux contenus adaptés aux annonceurs” et on se rend vite compte que ne doit pas être facile de rentrer dans les clous pour peu que l’on veuille parler de l’actualité.

Par exemple, un YouTubeur ne peut pas aborder d’évènements d’actualité sensibles et sujets controversés incluant, justement, les crises sanitaires, les décès ou autres évènements tragiques. Tu l’as compris, ça réduit considérablement le champ des possibles. Ils pourront bien entendu publier leurs vidéos mais ne toucheront pas un centime dessus.

Articles sponsorisés