Fortnite de retour sur iOS? On est très loin du compte

Fortnite

Est-ce que le conflit opposant Apple et Epic Games prendra fin un jour? Ce n’est en tout cas pas pour tout de suite. On ne reverra pas de si tôt Fortnite sur l’App Store: un procès pourrait avoir lieu en juillet prochain.

Epic Games s’est présenté devant une juge californienne pour plaider sa cause à savoir avoir l’autorisation de recommercialiser ses jeux, dont Fortnite, sur l’App Store. Mais la juge n’a visiblement pas été convaincue par les arguments du studio et n’a pas donné suite à ses demandes et s’est rangée du côté de la firme de Cupertino. On se dirige donc vers un procès qui aura vraisemblablement lieu en juillet 2021.

Autrement dit, il ne sera pas possible de télécharger Fortnite sur la boutique d’Apple avant un petit bout de temps. Pour rappel, Epic Games reproche à Apple d’utiliser des pratiques commerciales désavantageuses en imposant un taux de commission de 30%. Le studio avait alors mis en place son propre moyen de paiement pour éviter cette taxe et Apple avait tout simplement banni Epic Games de ses plateformes.

Plus de top 1 sur iPhone

La juge en question, Yvonne Gonzalez Rogers, n’a pas été tendre avec Epic Games qui, selon elle, a clairement commis une faute: “Vous avez fait quelque chose, vous avez menti par omission et en n’étant pas transparent. C’est un problème de sécurité. Il y a beaucoup de gens qui vous considèrent comme des héros, mais cela reste malhonnête.”

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le procès à venir entre Apple et Epic Games sera un véritable défi pour les créateurs de Fortnite. Car au final, Apple n’est pas différent de tout un tas d’autres plateformes comme l’a rappelé la juge: “Les écosystèmes clos existent depuis des décennies. Nintendo a un écosystème clos. Sony a un écosystème clos. Microsoft a un écosystème clos. Ce que fait Apple n’est pas si différent… Il est difficile d’ignorer l’économie de l’industrie, ce que vous me demandez de faire.”

Mais par contre, si Epic Games peaufine son dossier et finit par gagner le futur procès, cela pourrait changer pas mal de chose sur ce marché jusqu’à présent très cadenassé et qui semble immuable. En attendant, le studio essaie de se donner une bonne image et le rôle de victime en lançant, par exemple, la campagne #FreeFortnite sur les réseaux sociaux.

Articles sponsorisés