L’escalade: la guerre entre Apple et Epic Games vient de franchir une nouvelle étape

Fortnite/Epic Games

Depuis plusieurs jours, Apple et Epic Games se tirent dans les pattes. La cause? Le studio de jeux vidéo derrière Fortnite a tenté de contourner les taxes imposées par Apple pour figurer sur l’App Store.

Tout a commencé jeudi dernier lorsque Epic Games a mis en place une méthode de paiement directe sur son jeu Fortnite pour contourner la taxe de 30% imposée par l’App Store et le Google Play Store. Une manœuvre directement sanctionnée par Google et Apple qui ont directement banni le Battle Royal de leur boutique.

De son côté, Epic Games a directement porté plainte contre les deux géants du web pour abus de position dominante. Depuis, les choses ne sont pas calmées, au contraire. Aujourd’hui, Apple envisage de banni tous les développeurs des outils de développement iOS et MacOS. Des outils qui sont utilisés par des centaines de studio.

Quelles conséquences?

Qu’est-ce que ça signifie concrètement pour Epic? C’est simple: ils ne pourront plus authentifier leurs applications et jeux ce qui rendra l’installation quasi impossible sur Mac et appareils mobiles Apple. Ils ne pourront pas non plus apporter la moindre mise à jour à l’Unreal Engine sur iOS et macOS, ce qui impacterait d’autres développeurs qui utilisent ce moteur graphique. Cela impacterait la qualité de gros jeux comme PUBG Mobile, Life is Strange ou Injustice 2.

Epic Games a d’ailleurs partagé une injonction préliminaire déposée à l’encontre d’Apple pour l’empêcher de passer à l’acte. Voici un extrait:

Apple ne se contente pas de retirer Fortnite de l’App Store, mais attaque toute l’activité d’Epic dans des domaines qui n’ont rien à voir (…) Les agissements d’Apple pour empêcher Epic Games d’accéder aux outils utilisés par les développeurs pour sortir leurs logiciels sur les produits Apple sont une attaque directe à la viabilité à long terme de l’Unreal Engine. Il deviendrait impossible pour Epic Games de continuer à développer le moteur pour un usage sur les appareils iOS et MacOS. Les développeurs tiers qui s’appuient sur l’Unreal Engine pour alimenter leurs jeux sur les appareils Apple ne choisiront plus d’utiliser l’Unreal Engine s’il n’est plus compatible avec les systèmes Apple.

Epic Games

Cela dit, ça ne fait pas peur à Apple, loin de la. Le géant américain a directement répondu à son nouvel ennemi en expliquant qu’il ne comptait pas faire d’exception. Nouvelle occasion pour Apple de demander à Epic de se conformer aux règles. Bref, c’est un gros dialogue de sourd qui pourrait bien durer très longtemps si aucune des deux parties ne met de l’eau dans son vin.

Articles sponsorisés