Slack et Amazon s’allient contre un adversaire commun: Microsoft Teams

Isopix

Slack et Amazon ont décidé d’unir leur force pour faire face à un ennemi commun: Microsoft et son service de visioconférence Microsoft Teams. Ainsi, les employés d’Amazon vont commencer à utiliser la plateforme de messagerie et de vidéoconférence Slack pour travailler.

Si la pierre angulaire de cette collaboration se situe bien dans l’adoption de l’application par le personnel de l’entreprise, on ignore encore combien des 840.000 employés l’utiliseront. Jusqu’à aujourd’hui, le plus gros client de Slack était IBM, qui le déploie auprès de ses 350.000 employés.

Cet accord est en outre réciproque: cela signifie que Slack utilisera également davantage de fonctionnalités propres à Amazon. Le service de messagerie utilisait depuis longtemps déjà Amazon Web Services (AWS), une division du groupe spécialisée dans les services de cloud computing à la demande pour les entreprises et particuliers.

Ces liens se retrouvent donc renforcés, faisant d’Amazon le partenaire privilégié de Slack pour le stockage, l’informatique, les bases de données, la sécurité, l’analyse, l’apprentissage automatique et d’autres futures fonctionnalités, révèle The Verge. Slack ne devrait donc pas se tourner à l’avenir vers les services de cloud computing de Microsoft Azure ou Google Cloud.

Amazon Chime

L’autre point important de l’accord, c’est le passage des appels de Slack vers Amazon Chime, l’application de messagerie vocale et de vidéoconférences d’Amazon. Ce transfert devrait permettre d’améliorer la qualité des conférences vocales et vidéo de Slack, qui ont bien du mal à tenir la comparaison avec celle de Microsoft Teams. 

‘Pour l’instant, nous nous concentrons sur le renforcement de l’arrière-plan’, explique Brad Armstrong, vice-président du développement des affaires et des entreprises chez Slack. ‘Comme Chime a des fonctionnalités supplémentaires, nous cherchons à intégrer la vidéo dans l’expérience mobile, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Nous envisageons également la transcription’, ajoute-t-il.

Donnant-donnant

Des améliorations qui doivent non seulement rendre Slack plus attrayant pour les entreprises en pleine période de télétravail, mais aussi repousser les avancées de Microsoft ‘qui est malsainement préoccupé par le fait de tuer Slack’, souligne le CEO de l’entreprise Stewart Butterfield.

‘Un partenariat stratégique avec AWS permet aux deux entreprises de s’adapter à la demande et de proposer des offres de qualité professionnelle à nos clients’, affirme-t-il. Du donnant-donnant donc: Amazon obtient un partenaire important pour AWS et sa plateforme Chime, et Slack obtient la fiabilité et la sécurité d’AWS avec un meilleur service d’appel vocal et vidéo qui sous-tend son service. Il faut croire que l’union fait la force, même dans le monde des grandes entreprises technologiques…

Articles sponsorisés