Cinq podcasts à écouter ce dimanche, en attendant que l’orage passe

Cinq podcasts à écouter ce dimanche, en attendant que l’orage passe

Ce dimanche, alors que la pluie tombe et que ta potentielle gueule de bois de la veille passe, profites-en pour chercher un peu de réconfort à coups de podcasts sous la couette.

Mise en situation: nous sommes dimanche. Il pleut alors que le reste de la semaine, tu as passé ton temps à proposer des verres en terrasse à tous tes potes. C’est la redescente, le sevrage du soleil. Plus personne ne veut sortir, la nostalgie des beaux jours est trop forte. C’est l’occasion idéale pour se fourrer sous une couette et, au lieu de s’éclater les yeux devant un écran à bingewatcher une série, écouter quelques podcasts immersifs, drôles ou intrigants. On t’en a donc sélectionné cinq, pour que cette journée morose passe plus vite.

Qui m’a filé la Chlamydia (Nouvelles Ecoutes)

Anouk Perry est impressionnante. Tout en autoproduisant sa chaîne de podcasts, elle nous conte, dans une série audio produite par Nouvelles Ecoutes, ses aventures sexuelles.

Pas besoin d’être fou de cul pour apprécier ce podcast. C’est avant tout l’occasion de suivre les péripéties d’Anouk et de ses partenaires dans le fantastique monde des relations sexuelles. Un récit bienveillant sur la sexualité, les MST, et la confiance accordée à son partenaire. L’occasion aussi de parler de l’infection la plus courante et la plus contagieuse, celle dont on ne prononce pas le nom: la chlamydia.

Community Manager (Le Poste Général)

Est-ce que tu t’es déjà perdu sur Internet? Dans tous les cas, tu ne t’es pas autant perdu que Guillaume Natas, le taulier du podcast Community Manager, produit par Le Poste Général, et qui s’applique à aller à la rencontre des forums et communautés obscures.

Des survivalistes aux furries en passant par l’étrange communauté ASMR, Guillaume Natas explore internet et nous conte ses découvertes sur les codes de ces groupuscules étranges. L’occasion de découvrir de nouvelles visions du monde, sans quitter ton lit.

Transfert (Slate.fr)

Qui ne connait pas encore Transfert, ce formidable podcast de Slate.fr, créé par Charlotte Pudlowski? Si tu ne le connais pas encore, tu t’apprêtes à faire une découverte sans précédent. Transfert répond à la question que tu t’es peut-être déjà posée en regardant un inconnu dans la rue: “C’est quoi son histoire?”

Prends ce podcast comme l’histoire qu’a pu te raconter l’un de tes parents avant d’aller te coucher, sauf que là, ce sont de “vrais gens”, avec des “vraies histoires” qui te bercent. Qu’il s’agisse d’histoires de famille incongrues ou d’un voyage en Inde qui tourne mal, il y en a pour tous les goûts avec ce podcast à l’ambiance sonore particulière.

Mortel (Binge Audio)

Taous Merakchi, c’est la sorcière des internets, qui va autant te parler de règles que d’histoires d’horreur. Rien d’étonnant quand elle a annoncé la naissance d’une série audio à propos de la mort. Loin d’être malsaine ou déprimante, celle qu’on appelait autrefois Jack Parker tente de t’empêcher d’avoir peur de la mort. Une tâche difficile, qui passe par des interviews, des témoignages et, ici aussi, une ambiance sonore qui frôle celle du générique d’American Horror Story.

Comme dit au début de chaque épisode, certaines thématiques abordées ne sont pas à laisser aux oreilles “trop impressionnables”. Mais une fois le cap franchi, Mortel te happe dans une ambiance immersive, drôle et sensible. Oui, drôle. Pas toujours, mais parfois.

Au Nom Du Pire (Version Originale)

Si ta semaine a été difficile, si tu as eu un date pourri ou si un entretien d’embauche raté t’a pourri ton weekend, pas de panique. On est tous passés par là. On ne le raconte pas tous, mais Thomas Hercouët, papa de la Nuit Originale, a décidé de rassembler ces témoignages de “pires” pour en faire un concentré drôle et déculpabilisant. Une hotline, des invités tout droits sortis du web et un habillage sonore en live vont te sortir de ta mauvaise humeur.

Articles sponsorisés