Swipe à droite pour commencer une conversation vidéo

Si tu es un·e adepte de Tinder, cette nouvelle va sûrement t’intéresser. L’application de rencontre ultra populaire va lancer dans les prochains mois une fonctionnalité de chat vidéo. Fini les mauvaises surprises lors d’un date. Tu pourra directement voir si ton match n’a pas menti sur les photos.

La possibilité de discuter avec son match par vidéo est l’un des plus grand changement sur l’application depuis son lancement en 2012. Match, la société mère, pensait frapper fort en annonçant cette nouvelle lors de la publication des résultats trimestriels. Mais cela a plutôt provoqué de grandes inquiétudes.

Abus

Tu en a peut-être déjà fait la mauvaise expérience: les harcèlements et autres abus sont malheureusement légion sur Tinder. Et il est déjà très difficile de les contrôler dans les discussions écrites. Alors, on n’imagine même pas la difficulté que ce sera dans les chats vidéos. Les experts ont peur que Tinder ne puisse rien faire pour les empêcher.

Selon le site The Verge, Tinder travaillerait déjà sur un système capable de détecter les images indésirables ou, en tout cas, pourrait se tourner vers une société externe capable de le faire.

Les utilisateurs devront aussi s’habituer à swiper pour passer à une discussion vidéo plutôt qu’à une conversation par écrit. A voir comment cela sera reçu dans la communauté.

Augmentation des swipes

Match a annoncé une autre bonne nouvelle: le nombre de swipes sur Tinder à augmenter pendant la période du confinement, alors que les gens ne pouvaient pas sortir de chez eux. Les femmes de moins de 30 ans ont intensifié leur utilisation de 37% par rapport à février.

La maison mère possède aussi Hinge, Match.com et OkCupid. Le nombre de messages personnels sur ces sites ont augmenté en moyenne de 27% pour les utilisateurs de plus de 30 ans. Pour les plus jeunes, le volume de messages envoyés a grimpé de 35%.

Match note toutefois qu’il y a une diminution du nombre de nouveaux utilisateurs payants, bien que ce chiffre est toujours plus élevé qu’il y a un an à la même époque.

Articles sponsorisés