3 plaintes pour viol au Dour festival

newsmonkey

À Dour, la musique bat son plein et les festivités se poursuivent. Alors que la thématique du harcèlement sur les lieux de festival prend de l’ampleur, on apprend que trois jeunes filles ont porté plainte pour viol sur les lieux du festival, comme le rapporte la DH.

La thématique du harcèlement sexuel durant les festivals prend de plus en plus d’ampleur. Avec sa campagne #Safestival, Plan Belgique a tant bien que mal essayé de sensibiliser à cette thématique. On t’en parlait d’ailleurs il y a quelques semaines.

Le Hellfest a lui aussi connu la controverse quand une jeune femme a raconté sur les réseaux sociaux avoir été victime de viol sur le site du festival de métal mondialement connu.

Cette fois-ci, c’est le Dour Festival qui est dans l’oeil du cyclone. Une information relayée par la DH, et confirmée à la RTBF, rapporte que 3 jeunes filles ont porté plainte pour viol auprès du parquet de Mons: ” Le parquet a été avisé de trois plaintes pour viol. Les faits ne sont pas encore établis. L’enquête est en cours. L’identité de ou des auteur(s) n’est pas encore connu “, a expliqué Julie Baiwy, la porte-parole du parquet de Mons. ” Le dernier viol aurait été commis sur une jeune fille de 19 ans. Pour l’instant, aucun élément ne démontre que les faits soient liés.”

Cellule d’accompagnement

On n’en sait pas plus pour l’instant, et l’organisation assure ne pas avoir entendu parler de ces plaintes avant que la DH n’en parle. Avant d’avoir plus d’information, ils ne souhaitent pas non plus commenter les faits.

Cette année, Dour proposait une cellule d’accompagnement pour les victimes de harcèlement. La cellule ne souhaite cependant pas commenter et ne peut pas non plus confirmer que trois filles ont effectivement été accueillies par leur service.

Articles sponsorisés