Left Right
scrollTop top

Sony lance les « Director’s Cut » de jeux PS4 pour étoffer le catalogue de la PS5, au détriment des joueurs


© Version PS5 de Ghost of Tsushima © Sony

Plus de 7 mois après la sortie de la PS5, son catalogue de jeux ressemble pour l’instant à celui de la PS4 mis à part quelques exceptions. Alors, en attendant les sorties de véritables exclusivités, Sony a trouvé une astuce: sortir des « Director’s Cut » de jeux PS4 pour inciter les joueurs à racheter des jeux qu’ils ont déjà finis ou qu’ils veulent découvrir.

A part quelques exclusivités PS5 comme Demon’s Souls ou Spider-Man: Miles Morales, beaucoup de joueurs PS5 passent leur temps à faire ou refaire de vieux jeux PS4, faute de mieux. Et ça, Sony ne le sait que très bien. Du coup, la firme nippone a trouvé une astuce: ressortir des jeux PS4 sur la PS5 en les remettant à niveau. Graphiquement d’une part mais également en ajoutant du nouveau contenu. Problème: cette mise à niveau n’est pas gratuite.

Director’s Cut

Donc, ce jeudi 1er juillet, Sony a publié un communiqué dans lequel la firme détaille le lancement des « Director’s Cut » de jeux PS4. Le premier à subir un ravalement de façade? Le très bon Ghost of Tsushima, un des meilleurs jeux de la PS4 (6,5 millions d’exemplaires vendus). En plus d’être plus beau, tu pourras également explorer une nouvelle île avec de nouvelles quêtes. Cette édition « Director’s Cut » coûtera 29,99€ et sortira le 20 août prochain. DONC! Si tu avais acheté le jeu sur PS4 lors de sa sortie et que tu désires découvrir la nouvelle île, cela signifie que le jeu te coûtera en tout 100 euros. Ça fait beaucoup.

Le pire, c’est qu’acheter la version PS5 de Ghost of Tsushima revient moins cher que de se procurer la mise à niveau. En effet, la version PS5 ne coûtera « que » 79,99 euros. Autrement dit, les vrais fans du jeu ne sont pas récompensés. Bizarre. Pour justifier cette décision, Sony a tenté d’en mettre plein les yeux aux joueurs: prise en charge du retour haptique et des gâchettes adaptatives de la DualSense, audio 3D optimisé, temps de chargement raccourcis et rendu graphique de meilleure qualité. Et bien sûr, les heures de jeux supplémentaires avec la nouvelle île à explorer.

Sony

Who’s next?

Vu le catalogue d’exclusivités PS4, on peut se dire que Sony a l’embarras du choix pour de nouveaux Director’s Cut. En toute logique, le prochain sur la liste sera l’OVNI Death Stranding d’Hideo Kojima mais il existe plein d’autres prétendants: Days Gone, Horizon Zero Dawn ou même le grand God of War. Bref, il y a de quoi donner l’illusion que le catalogue de la PS5 est bien fourni, même si cela aurait pour conséquences de se mettre toute une communauté de joueurs à dos.

Chez Microsoft, on d’ailleurs fait le choix de mettre TOUS les jeux à niveau gratuitement grâce à la technologie Smart Delivery. Autrement dit, qu’importe la plateforme, tu joues au jeu dans les meilleures conditions.

Lire aussi:


Ces articles pourraient aussi vous intéresser…