Instagram veut masquer les compteurs de likes pour empêcher les flatteries d’ego

©EPA

Plus longue qu’un marathon ou qu’un Iron Man, la course aux likes sur Instagram n’a pas de fin. Mais le réseau social aimerait y mettre un terme pour que ses utilisateurs se concentrent sur l’essentiel: les photos.

Les influenceurs pourraient bientôt perdre leur raison de vivre. En effet, Instagram a mis en place un test visant à masquer le compteur de likes et de vues sur les publications du réseau social. Ce test est mené dans de grands pays qui comptent beaucoup d’utilisateurs: Australie, Brésil, Canada, Irlande, Italie, Nouvelle-Zélande et même le Japon.

À première vue, Instagram n’a pas vraiment d’intérêt à cacher ces fameux compteurs de likes sur les photos et de vues sur les vidéos. En fait, selon le groupe, ces compteurs ne font que flatter les ego des utilisateurs ou, au contraire, dépriment ceux qui ne récoltent pas assez de cœurs rouges. En d’autres termes, les photos deviennent secondaires au profit du nombre de likes.

Les influenceurs en PLS

Alors, dans les pays tests, les compteurs de likes et de vues ne seront plus accessibles. Sauf évidemment pour les personnes qui postent du contenu. Instagram espère ainsi mettre tous les utilisateurs sur un même pied d’égalité et éviter que la course aux likes ne s’éternise.

Sur Twitter, Instagram justifie sa nouvelle stratégie: “Nous voulons que vos amis se concentrent sur les photos et les vidéos que vous partagez, pas sur le nombre de likes qu’elles récoltent. Vous pouvez toujours voir vos propres likes en tapant sur la liste des personnes qui ont liké un de vos posts, mais vos amis ne pourront pas voir combien de likes votre publication a reçu.”

Cela pourrait remettre en question le système de partenariat puisque les marques auront plus de mal à détecter la popularité de tel ou tel compte pour éventuellement leur donner des produits à promouvoir. Pour certains donc, cette décision d’Instagram est une hérésie totale tandis que d’autres espèrent qu’Instagram ira plus loin en masquant carrément le nombre de followers.

Articles sponsorisés