Tu peux maintenant accéder à ta messagerie Instagram via Messenger

C’était une fonctionnalité annoncé par Mark Zuckerberg il y a un an, elle est désormais disponible. La messagerie d’Instagram – les Insta Direct – se retrouvera désormais aussi sur l’application Messenger. Il ne manque plus que WhatsApp pour que toutes les messageries de Facebook se retrouvent au même endroit.

Dans quelques pays privilégiés, les utilisateurs d’Instagram peuvent déjà mettre à jour leur application. Le système d’échange de messages aura totalement changé, puisque les Insta Direct auront disparu. Ils seront par contre accessibles sur Messenger. La Belgique ne bénéficie pas encore de ce changement.

Cette fusion avait déjà été annoncée en mars 2019 par Mark Zuckerberg. Mais entretemps, le CEO du géant américain a une idée plus ambitieuse : rassembler les messages Facebook, Instagram et WhatsApp dans la même application. Ce jeudi, un premier pas a été réalisé vers cet objectif.

Le contenu de toutes les plateformes

 Les utilisateurs des deux plateformes pourront – après avoir lié leur compte – envoyer des messages écrits, photo, vidéo ou audio à leurs contacts sur Insta comme sur Messenger. Plus besoin de passer d’une application à l’autre.

L’avantage est que les fonctionnalités de chat d’Instagram seront ajoutées à Facebook et inversement. Il sera possible, par exemple, de regarder des vidéos Instagram pendant un appel sur Messenger, de créer des stickers selfies ou d’envoyer des messages à durée limitée. Il sera aussi plus facile de réagir aux messages de vos amis et de leur répondre en un clic.

Le meilleur des deux mondes

‘Nous avons lié l’expérience Messenger et Instagram pour apporter certaines des meilleures fonctionnalités de Messenger à Instagram’, ont expliqué Adam Mosseri et Stan Chudnovski (respectivement responsables d’Instagram et de Messenger) dans un communiqué.

La fonctionnalité a déjà été déployée dans certains pays, mais devrait rapidement être étendue au monde entier, a précisé Facebook. L’entreprise n’a toutefois fait aucune remarque sur l’intégration de WhatsApp, la seconde partie du plan de fusion des systèmes de messageries.

Articles sponsorisés