Fini les fake news et… les images de gens à poil aussi: Snapchat veut nettoyer de fond en comble sa fonction Discover

Fini les fake news et… les images de gens à poil aussi: Snapchat veut nettoyer de fond en comble sa fonction Discover

Back to the basics. Snapchat va livrer une bataille sans merci contre les fake news… mais aussi contre les images un peu trop tendancieuses. Les photos où des gens apparaissent nus ou à moitié nus seront bientôt toutes retirées des stories sur “Discover”. Retour donc à sa fonction de base: l’actualité.

Snapchat, ce n’est plus seulement la petite application qui te permettait d’envoyer des photos éphémères à quelques potes. Non, l’entreprise veut grandir et attirer plus d’actionnaires. Mais pour cela, elle doit inévitablement devenir plus sérieuse. Elle a donc annoncé dans un communiqué de presse qu’elle partirait à la chasse aux fake news et aux images de gens nus ou à moitié nus dans les stories ‘Discover’.

Si tu as l’habitude d’envoyer des photos un peu tendancieuses à ta moitié, tu pourras toujours le faire, rassure-toi. Cette nouvelle ne concerne que la fonctionnalité ‘Discover’. Snapchat l’avait lancée en janvier 2015 pour se doter d’une valeur journalistique en plus. Elle a donc pour but de te donner goût à l’actualité sous la forme de stories accessibles à tous. Pour l’alimenter, l’entreprise noue des partenariats avec plusieurs grands médias et avec des stars. Mais elle estime qu’il y a un manque de sérieux car certains partenaires publient des photos compromettantes pour donner aux usagers l’envie de cliquer. Ces images ne seront donc bientôt plus visibles sur les stories Discover et sur les stories des comptes authentifiés, comme celui de Kim Kardashian, par exemple.

Sauf s’il y a une valeur journalistique

Le journal britannique The Daily Mail est le principal visé par cette annonce. Il postait souvent en couverture de sa story des photos de personnes à moitié nues. Snapchat dit stop et supprimera toutes les images qui n’ont pas de “valeur journalistique”. La question est maintenant de savoir si la chasse sera aussi rigoureuse que sur Facebook, où même la photo d’une maman qui allaite son bébé ne peut plus être publiée.

Son autre grande annonce concerne les fake news. Pour s’en débarrasser, l’entreprise enverra un certain nombre de lignes directrices aux entreprises médiatiques qui publient dans sa fonction Discover. Elle a expliqué sur le site iTechPost qu’elle veut “encourager ses partenaires à apporter leur part dans l’information et le factuel pour rendre Snapchat fiable”. Elle demande donc aux médias d’investiguer davantage leurs histoires et de recourir plus souvent au fact-checking. Si elle reçoit des plaintes de ses utilisateurs, elle examinera elle-même si les faits sont vrais ou pas et suivra attentivement le média en question.

Enfin, en février, l’application fournira à ses partenaires un outil qui veillera à ce qu’ils publient des contenus qui font bien la différence entre les contenus adaptés aux mineurs et ceux pour les adultes. Bref, ça ne rigole plus chez Snapchat!

YouTube

Cette petite vidéo t’explique comment Snapchat compte s’y prendre pour se débarrasser des fake news:

Articles sponsorisés