Il va falloir s’y faire: il va y avoir plus de pubs sur les vidéos YouTube

EPA

À partir du 27 juillet, Google va modifier sa politique d’ajouts publicitaires dans les vidéos sur YouTube, une conséquence directe de la crise du coronavirus. Le géant de la toile, qui tire une grande partie de ses revenus de la pub, a été confronté à une baisse significative de ses recettes durant l’épidémie. 

Jusqu’à aujourd’hui, seules les vidéos de plus de 10 minutes étaient éligibles pour un ‘mid-roll’, soit une annonce qui se lance automatiquement au milieu d’une vidéo. Dès la fin du mois, tous les films dont la durée dépasse 8 minutes contiendront également ce type d’annonces. Une aubaine pour YouTube, mais aussi pour les vidéastes qui pourront privilégier des formats plus courts et générer plus facilement des revenus.

Une ‘intensification’ des publicités sur YouTube 

Le changement devrait se faire automatiquement dans toutes les vidéos déjà publiées qui correspondent aux critères établis. YouTube a également déclaré que les publicités seront activées même là où les annonces avaient été désactivées manuellement. Google a néanmoins rajouté un paramètre dans ses fonctions, offrant aux YouTubeurs la possibilité de désactiver cette option sur toutes leurs vidéos. Ils devront alors activer l’option manuellement s’ils souhaitent appliquer le mid-roll sur une sélection de vidéo bien précise. 

Par cette approche, Google espère générer de nouveaux abonnements à YouTube Premium. L’entreprise américaine a en effet enregistré des recettes nettement inférieures à la normale durant la pandémie ( voir ci-contre). Elle a donc déclaré, dans un courrier adressé à ses abonnés Premium, que la diffusion des publicités allait ‘s’intensifier’ d’ici la fin du mois.

Une nouvelle politique qui sera donc profitable tant aux créateurs de contenus qu’à Google. Pour tous les autres par contre…

Articles sponsorisés