Bien essayé: 20.000 chrétiens se mobilisent contre Netflix pour annuler une série distribuée par…Amazon

© Good Omens Facebook page

Ils étaient 20.000. 20.000 chrétiens à se mobiliser pour réclamer l’arrêt de la série “Good Omens”, qui parle de religion de manière disons… hérétique. Seulement voilà, cette communauté s’en est prise à Netflix alors que c’est Amazon qui diffuse la série. C’est ce qu’on appelle un Epic Fail.

Pour comprendre tout ce qui se passe, il convient d’abord de présenter Good Omens. Cette série d’une saison de 6 épisodes met en scène l’ange Aziraphale et le démon Rampa. Ennemis de toujours, ils décident de travailler main dans la main pour éviter l’apocalypse sur Terre et ainsi sauver l’humanité.

Seulement voilà, un ange qui s’associe à un démon, ça ne plait absolument pas au chrétiens les plus chevronnés et conservateurs. Sous l’impulsion de l’association Defense of Tradition, Family and Property, 20.000 personnes se sont mobilisées pour interdire la diffusion de Good Omens. Mais il y a un petit souci.

Netflix, Amazon, quelle différence?

Cette bande de chrétiens a donc écrit une pétition signée plusieurs milliers de fois. Cette dernière demande le retrait de la série car elle banalise Satan. Les signataires refusent qu’un démon et un ange soient des amis, que Dieu ait une voix de femmes ou que les Cavaliers de l’Apocalypse soient représentés par des bikers.

Ils se sont donnés du mal, cela ne fait aucun doute. Sauf que l’association a remis la pétition à Netflix. Or, c’est bien Amazon Prime Vidéo qui diffuse la série. C’est ce qu’on appelle un coup dans l’eau qui a bien fait rire Amazon sur Twitter. Et au moins, ils ont obtenu gain de cause puisque la série n’est effectivement pas disponible sur Netflix. Difficile de faire plus ridicule.

Articles sponsorisés