Après FaceApp, il existe un site qui te transforme en oeuvre d’art

Getty/AirPortraits

On s’est tous amusé à se transformer en vieux sur l’application FaceApp. Visiblement, l’application hype du moment fait des émules. Il existe en effet AIportraits, une application capable de nous transformer en oeuvre d’art.

Chaque être humain est en quelque sorte une oeuvre d’art unique qui a sa propre histoire à raconter. Le site AIportraits.com l’a bien compris et veut t’en convaincre grâce à sa fonctionnalité totalement originale. Le principe de ce site est le même que celui de FaceApp, l’app qui a beaucoup fait parler d’elle grâce à son filtre vieillissant.

AIportraits a à peu près le même principe: elle peut transformer tes selfies ou bien des photos d’autres personnes en oeuvre d’art d’antan. Mais ici, il n’est pas question d’un simple filtre. L’utilisateur peut en effet choisir le style de peinture utilisée ainsi que l’époque. Ce choix va énormément influer sur le résultat. En fonction de ton choix, certains traits de ton visages seront exagérés ou complètement changés, des détails seront amplifiés et le style général correspondra à l’époque et au style choisi. Par exemple, si tu rigoles sur ta photo, le site changera ça car pendant la Renaissance, on ne souriait jamais sur les peintures.

Données personnelles

Si FaceApp suscitait l’inquiétude à cause de son utilisation des photos des utilisateurs, AIportraits a décidé de calmer tout le monde directement. Avec cette application, tes photos sont immédiatement supprimées une fois qu’elles sont traitées. De plus, le site ne te demande aucune donnée personnelle.

Pour arriver à un tel résultat, l’intelligence artificielle derrière l’application s’est entraînée sur 45.000 portraits réalisés pour des peintres pour bien assimiler tous les styles possibles. Et dans de nombreux cas, le résultat colle un peu trop aux réalités de l’époque. Par exemple, la journaliste de Mashable Morgane Sung a tenté l’expérience et sur sa peinture, elle est carrément devenue blanche pour coller à l’époque (voir tweet ci-contre).

Pour tester le bestiau, on a utilisé une photo de The Rock

Getty/AIportraits

Articles sponsorisés