YouTube ajoute (encore) des outils pour permettre aux créateurs de gagner plus d’argent

© Getty

Décidément, YouTube a décidé de faire plaisir à ses créateurs cette semaine. Après avoir rendu plus difficile les réclamations des droits d’auteur, la plate-forme a créé plus d’outils pour permettre aux créateurs de contenu de gagner plus d’argent.

Concrètement, un YouTuber fait son beurre grâce aux publicités sur ses vidéos mais aussi grâce aux opérations sponsorisées. Mais à l’occasion de la VidCon, Google a annoncé l’introduction de nouveaux moyens pour monétiser les différentes vidéos. Un pas de plus en faveur des créateurs sur une même semaine.

Ces nouveautés s’appellent “super stickers” et YouTube a tenté d’expliquer le principe dans un billet publié sur son blog: “Cette nouvelle fonctionnalité permettra aux fans d’acheter des autocollants animés lors de la diffusion en direct et des premières pour montrer à leurs créateurs préférés à quel point ils apprécient leur contenu. Les autocollants seront proposés dans une variété de modèles dans différentes langues et catégories, telles que les jeux, la mode et la beauté, le sport, la musique, la gastronomie, etc.”

Donc, cela ne concerne pas les vidéos “classiques” puisqu’on parle ici des lives et des vidéos premières où les gens peuvent parler dans le chat durant la diffusion. Une fonctionnalité de plus en plus utilisée par les artistes musicaux par exemple.

Plus de YouTube Premium

Aussi, Google tente de développer les offres payantes de YouTube. Concrètement, les créateurs de contenu pourront soumettre plusieurs offres d’abonnements payants à leur public. Ils pourront donc proposer plusieurs types d’abonnements avec chaque fois des avantages différents. “Les créateurs peuvent désormais définir jusqu’à cinq niveaux de prix différents”, annonce ainsi YouTube.

Produits dérivés

Il faut également savoir que les créateurs peuvent, en plus des publicités, engranger des revenus en vendant des produits dérivés. Ces produits sont produits et distribués par des plateformes comme Teespring. Google a annoncé de nouveaux partenariats avec des plateformes similaires pour encourager ce genre de monétisation: Crowdmade, DFTBA, Fanjoy, Represent, et Rooster Teeth.

Moins de pubs

La conclusion de tout ça, c’est que YouTube permet de plus en plus aux créateurs de s’affranchir des publicités, premières source de revenus. Et ça marche! La preuve est ce qu’on appelle la fonctionnalité Super Chat: en gros, un utilisateur peut payer pour afficher et mettre en avant ses messages lors de diffusions en direct. Selon Google, cette fonctionnalité est la principale source de revenu de plus de 20.000 chaînes.

“Il y a maintenant plus de 90 000 chaînes qui ont reçu des Super Chats, certains flux gagnant plus de 400 $ par minute”, se réjouit Google. C’est aussi un bon moyen de mettre en avant les lives sur YouTube et ainsi concurrencer la plateforme toute puissante du streaming en direct: Twitch.

Articles sponsorisés