Une blague borderline du bêtisier de Toy Story 2 coupée au montage sur la version Blu-Ray

©Disney/Pixar

Les années passent et les mentalités changent. Ce qui était acceptable à une époque ne l’est plus dans une autre. C’est exactement ce qui s’est passé avec une blague de Toy Story 2 qui a été coupée de la nouvelle version Blue-Ray du film.

Pixar a l’habitude de mettre des sortes bêtisiers pendant ou après le générique de ses films. C’était effectivement le cas avec Toy Story. C’est justement une des scènes d’un de ces bêtisiers qui pose problème. Nous sommes en 1999, Toy Story 2 vient de sortir et c’est un carton grâce à plein de nouveaux personnages et une aventure tout aussi touchante que la première.

Harvey Weinstein

Dans le bêtisier, on voit donc le mineur Papi Pépite discuter avec deux Barbies dans la fameuse boite qu’il ne quitte jamais (ou presque). Il leur demande alors si elles sont totalement identiques (spoiler: il parle de leur attributs féminins) et que si elles voulaient, il pourrait leur offrir un rôle dans Toy Story 3.

Une vanne plutôt innocente aux premiers abords mais qui l’est tout de suite de moins quand on fait le rapprochement avec l’affaire Weinstein qui a mis en lumière des dizaines de cas de harcèlement sexuel dans le monde du cinéma. C’était le cas d’Harvey Weinstein qui utilisait son pouvoir et son influence à Hollywood pour obtenir des faveurs de certaines actrices.

Pixar pas très propre

D’ailleurs, certains gros bonnets de chez Pixar avaient été impliqué dans toute cette tempête qu’était l’affaire Weinstein qui a d’ailleurs initié les mouvements #MeToo ou #BalanceTonPorc. En effet, le chef d’animation John Lasseter avait fait l’objet de plusieurs témoignages et plaintes concernant des harcèlement sexuels. Il avait été licencié du studio et c’est d’ailleurs pour ça que Toy Story 4 est arrivé avec quelques mois de retard.

Alors, Pixar a décidé de supprimer la fameuse scène du mineur obsédé du bêtiser qui se trouvera sur les versions Blu-Ray de Toy Story 2. Un film sur lequel John Lasseter avait bossé.

Voici le bêtisier en question

Articles sponsorisés