Tinder lance une nouvelle fonctionnalité pour protéger les utilisateurs LGBTQ+ dans certains pays

epa

La communauté LGBTQ+ n’est pas encore en sécurité dans tous les pays du monde et Tinder en a conscience. L’application va donc ajouter des fonctionnalités pour assurer un tant soit peu leur sécurité.

Sur Tinder, les utilisateurs disposent de nombreux choix de genre pour décrire au mieux leur orientation sexuelle mais aussi leur identité. Seulement voilà, dans certains pays, la communauté LGBTQ+ n’est pas la bienvenue.

Alors, en collaboration avec l’association l’International Lesbian and Gay Association (ILGA), Tinder a mis au point une nouvelle fonctionnalité pour assurer la sécurité de ses utilisateurs.

Traveler Alert

Plus de 70 pays dans le monde disposent encore de lois discriminantes envers la communauté LGBTQ+. Alors, Tinder lance la fonctionnalité Traveler Alert. L’application veut ainsi prévenir ses utilisateurs des risques qu’ils encourent dans ces pays liberticides. L’application fournira donc un résumé des lois en vigueur dans le pays dans lequel se trouve l’utilisateur.

Mais il y a mieux: le célibataire en quête d’amour ou de bon temps pourra décider de masquer son profil pour éviter les ennuis. Et s’il décide de rester visible, son orientation sexuelle ainsi que son identité resteront secrètes. Tout ça pour éviter de se faire insulter, harceler ou carrément arrêter par les forces de l’ordre. On n’est jamais trop prudent. Cette nouvelle fonctionnalité arrivera dans les jours à venir sur iOS et Android.

Pour rappel, 11 pays punissent encore l’homosexualité de la peine de mort comme l’Arabie Saoudite, l’Iran, le Qatar, le Yémen ou encore le Soudan. Mais en tout, ce sont bien 72 pays qui punissent les personnes LGBTQ+ de peines pouvant aller de la prison aux travaux forcés en passant par la torture et la peine de mort. D’ailleurs l’International Lesbian and Gay Association a publié une carte du monde pour connaître les pays à éviter.

Articles sponsorisés