T-Series est la première chaîne à dépasser les 100 millions d’abonnés (avant Pewdiepie)

T-Series est la première chaîne à dépasser les 100 millions d’abonnés (avant Pewdiepie)

Le duel faisait rage il y a encore un mois, avant la glaçante utilisation du « Subscribe to Pewdiepie » par le terroriste de Christchurch. Aujourd’hui, l’histoire se clôture, tout en signant la fin d’une ère où Youtube était représenté par un petit suédois parti de rien et qui parlait fort en jouant aux jeux vidéo: T Series est la première chaîne à dépasser les 100 millions d’abonnés.

Un David et Goliath des temps modernes. Le « petit » youtubeur face à l’entreprise gigantesque. C’est un pan de l’histoire de YouTube qui s’achève avec le dépassement des 100 millions d’abonnés pour T-Series. Une histoire qui opposait la création indépendante des vidéastes à l’emprise de grandes entreprises sur ce réseau social de partage de vidéo. T’as du mal à saisir pourquoi Pewdiepie vs T-Series, c’était aussi important? On te fait un bref retour sur les faits.

Au commencement était Pewdiepie

En 2013, Pewdiepie, jeune suédois adepte de gaming, devient la chaîne Youtube avec le plus grand nombre d’abonnements. Pendant des années, il va garder ce titre. Mais soudain apparait T-Series. Il ne s’agit pas là d’un quelconque vidéaste qui a réussi à amasser des millions d’abonnés en quelque semaine à coup de contenus viraux, mais bien d’une compagnie de production indienne, connue pour détenir les droits d’un nombre incalculable de soap-opera sauce Bollywood et d’artistes musicaux indiens.

La « Great Subscriber War »

Nous sommes en aout 2018, et c’est le branle-bas de combat: une grande entreprise s’apprête à dépasser celui qui avait réussi à maintenir sa place en haut de l’échiquier YouTube. Un symbole qui représente bien l’atmosphère sur le réseau, autrefois considéré comme dédié à ses créateurs, et pas constamment en train de mettre en avant de grandes entreprises ou un contenu commercial, standardisé.

C’est le début de la « Great Subscriber War », comme les fans de Pewdiepie l’appellent. Felix, de son vrai nom, poste une vidéo où avec cynisme, il appelle à « combattre » cette autre mystérieuse chaîne YouTube qui menace de le dépasser. Ils n’ont que jusqu’à Novembre pour enrayer la machine, mois durant lequel Socialblade, outil d’analyse d’audience sur les réseaux sociaux, prévoit un dépassement de la part de T-Series.

Subscribe to Pewdiepie

Le mot est lancé: « Subscribe to Pewdiepie » devient le slogan favori de la « 9 year old army », l’autre nom de la communauté de Felix. Un live sur Youtube compare les scores des deux chaînes en temps réel. Pewdiepie sort son titre « Bitch, Lasagna », destiné à descendre – une nouvelle fois de manière ironique – T-Series. Les soutiens se multiplient, et atteignent leur apogée lorsque MrBeast, vidéaste lui-même, décide d’acheter tous les panneaux d’affichage de sa ville, de passer à la télévision et à la radio pour empêcher T-Series de dépasser Pewdiepie.

La bonne ambiance règne dans cette fausse guerre qui va permettre à Pewdiepie de gagner des millions d’abonnés. Il alimente régulièrement le débat, en gardant un ton semi-sérieux, totalement ironique. D’autres vidéastes incitent leur communauté à quitter leur chaîne pour s’inscrire à celle de Félix. Un hacker pirate 50 000 imprimantes pour qu’elles impriment « Subscribe to Pewdiepie » simultanément. Des indiens eux-mêmes s’amusent de cette bataille, et à travers le monde les 9-years-old se rallient pour aider Pewdiepie dans sa quête. De Logan Paul à Elon Musk, tout le monde se range derrière lui.

Le début de la fin

Malgré tous ces efforts, on peut difficilement se battre à armes égales avec la plus grosse compagnie de production du pays qui renferme un cinquième de la population mondiale. Le 2 février 2019, T-Series dépasse Pewdiepie pour la première fois. Seulement huit minutes, mais c’est le début de la fin. Le 31 mars de cette année, Pewdiepie sort une musique pour complimenter T-Series sur sa victoire – et le tacler sur la poursuite en diffamation que la compagnie lui intente.

Ce n’est pas que le début de la fin en termes de nombre d’abonnés: peu à peu, le même « Subscribe to Pewdiepie » se retrouve entaché par des actes haineux. Tout commence avec un abonné qui décide de taguer le slogan sur un monument en l’honneur de l’holocauste. D’autres actes politiques et racistes s’accumulent et le duel prend une toute autre saveur. Comme le dit lui même Pewdiepie dans son ultime vidéo sur l’aventure: « Quand tu as 90 millions de personnes qui se lient à toi, il y a d’office des dégénérés dans le tas ».

Le dégénéré le plus notable, ce sera le terroriste de Christchurch. Alors qu’il se rend sur les lieux de son crime, il encourage, en live et une arme à la main, prêt à fusiller des dizaines de musulmans dans une mosquée, à « s’abonner à Pewdiepie ». Cet extrait est glaçant pour le vidéaste et sa communauté. Felix décide de mettre un terme à l’aventure et demande, dans une courte vidéo où on le voit parler sérieusement. « C’était fait pour être fun, ça ne l’est clairement plus. Clairement, ça a dégénéré ». C’est le moins qu’on puisse dire.

Ainsi se clôture l’aventure « Subscribe to Pewdiepie ». Aujourd’hui, la note finale du duel sonne avec le dépassement des 100 millions d’abonnés pour T-Series, première chaîne à atteindre une telle communauté. On s’y attendait, mais c’est un pan de l’histoire de YouTube qui s’achève.

Articles sponsorisés