Pour sauver la forêt amazonienne, ce chef indigène légendaire va tenter de récolter un million d’euros à travers l’Europe

Pour sauver la forêt amazonienne, ce chef indigène légendaire va tenter de récolter un million d’euros à travers l’Europe

Le chef indigène Raoni Metuktire a gagné en notoriété ces dernières années, en tant que grand défenseur de la forêt amazonienne. Il entame une tournée européenne pour tenter de préserver la gigantesque réserve de Xingu. 

La déforestation est à nouveau en hausse. Alors qu’elle avait baissé en Amazonie entre 2004 et 2012, elle a augmenté de 54% depuis janvier 2018. Pour cause, sans doute l’arrivée de Jair Bolsonaro à la tête du Brésil. Depuis son arrivée au pouvoir, le ministère de l’environnement, qu’il voulait initialement fusionner avec celui de l’agriculture pour favoriser l’agro-business, ne fonctionne plus dans une voie de sauvegarde. Ricardo Salles, à la tête du ministère, a d’ailleurs déclaré que son travail consistait davantage à “défaire qu’à faire”.

Le but du gouvernement d’extrême droite? Livrer l’Amazonie aux industriels, au détriment des populations indigènes. Parmi elles, il y a le peuple Kayapo, dont fait partie l’aujourd’hui internationalement connu Raoni Metuktire. Avec son disque inséré dans la lèvre qui signifie qu’il est prêt à mourir pour ses terres, le chef indigène part pour une tournée européenne afin de tenter de récolter un million d’euros, et ainsi sauver la réserve de Xingu. Grande de près de 3 millions d’hectares, elle abrite aujourd’hui plusieurs communautés autochtones du Brésil.

Financement de drones et renforcement des frontières

Ce voyage devrait se faire avec trois autres chefs indigènes, et commencera à Paris, où l’ONG Forêt Vierge, dont Raoni est le président honoraire, a son siège. Avec elle, il commencera son voyage au chef d’état français, où il rencontrera le ministre de l’environnement François de Rugy ainsi qu’Emmanuel Macron. Ils passeront ensuite par la Belgique, la Suisse, le Luxembourg, Monaco, l’Italie et le Vatican, où il rencontrera le pape.

Le million espéré à l’issue de cette tournée européenne devrait permettre de mieux marquer la frontière de la réserve de Xingu, ainsi que de financer l’achat de drones et autres équipements de surveillance. Ce n’est pas la première fois que Raoni Metuktire va se retrouver au centre de la sphère médiatique. Soutenu par Sting, il a à plusieurs reprises parcouru le monde afin de sensibiliser à la cause amazonienne et à la déforestation.

Encore faudrait-il qu’au sein même de son pays, le président en place se sente lui même concerné par la cause des indigènes, lui qui a annoncé fermement ne pas vouloir donner “un centimètre de plus pour les terres indigènes”.

Articles sponsorisés