Bruxellois pur souche, Roméo Elvis était chez lui aux Ardentes grâce à son beau maillot du Standard

Bruxelles arrive, ok. Mais Roméo Elvis sait mettre de l’eau dans son vin pour ravir ses fans. Alors, ce vendredi aux Ardentes, le rappeur de Linkebeek s’est pointé sur scène vêtu d’un maillot du Standard et a transmis sa fameuse énergie qui le caractérise, loin de toutes les polémiques.

Roméo Elvis était la tête d’affiche de ce vendredi aux Ardentes, avec les Black Eyed Peas. Plus d’une heure avant le début du show, des dizaines de festivaliers attendaient devant la scène. Leur attente a rapidement été récompensée: Roméo a comme d’habitude fait le show et a brossé dans le sens du poil le public liégeois. Il y est peut-être allé un peu trop fort d’ailleurs.

Les yeux dans les yeux avec Roméo Elvis

Malaises en pagaille

Il faisait chaud à Liège ce vendredi. Ajoute la poussière et la fatigue aux températures élevées et ça peut vite partir en sucette. C’est ce qui s’est passé ce soir aux alentours de 21h30 sur la scène du Parc. Plusieurs jeunes filles n’ont pas supporté l’engouement et l’énergie transmise par Roméo Elvis et ont dû être évacuées. On ne parle pas de cas isolés puisqu’au moins une dizaine de festivalières se sont retrouvées sous une joli couverture dorée derrière la scène.

Y a pas à dire, Roméo a le sens de la mise en scène

De l’énergie à revendre

Il faut dire que Roméo Elvis n’y est pas allé de main morte. Si son concert a commencé en douceur avec Dessert et Drôle de Question, l’ambiance a radicalement changé quand il a lancé son fameux Pogo. Car oui, comme le nom du morceau l’indique, c’est effectivement parti en Pogo général dans la poussière, on a d’ailleurs une vidéo à te proposer ci-dessous.

Et il se donne toujours à fond!

Voila ce que donne un pogo made by Roméo Elvis

De Bruxellois à Liégeois

Le bordel sur scène pendant Bruxelles Arrive

Là où Roméo a fait fort, c’est qu’il a su conquérir le coeur de tous les liégeois sans même dire un seul mot. Eh oui, le Bruxellois pur souche et supporter du RWDM était vêtu d’un beau maillot du Standard de Liège. Toute son équipe était d’ailleurs vêtue du même maillot mais d’une couleur différente histoire de mettre en avant la star du jour.

Là où c’est vraiment devenu paradoxale, c’est à la fin du show quand Roméo Elvis a lancé la chanson qui l’a propulsé sur le devant de la scène: Bruxelles Arrive (on est serré dans une caisse). Donc, récapitulons: un rappeur bruxellois avec un maillot du Standard a chanté Bruxelles Arrive à Liège. Visiblement, on est les seuls à avoir trouvé ça étrange puisque le public a adoré. Il faut dire que les fumigènes craqués sur scène et les pistolets à eau ont aidé à emballer les gens. Bref, c’est véritablement un sans faute pour Roméo Elvis qui a fait oublié le temps d’un concert, toutes les polémiques le concernant.

On te met un deuxième pogo pour la route

Articles sponsorisés