Brillant, Google Jigsaw décourage les recrues de Daesh en les redirigeant vers YouTube

Brillant, Google Jigsaw décourage les recrues de Daesh en les redirigeant vers YouTube

Comment fait Google pour décourager ceux qui aimeraient rejoindre l’État islamique de partir pour la Syrie? Google ajoute des pubs ciblées aux côtés des résultats de leurs recherches qui les redirigent vers des vidéos de contre-propagande: des imams qui dénoncent le danger de Daesh, des témoignages de victimes et des documentaires sur la guerre en Syrie. C’est la méthode Redirect mis en place par la plateforme Google Jigsaw.

Quand un illuminé tape Daesh+recruit+Syrie, Google essaie de l’empêcher de tomber sur la propagande de Daesh ou sur les sites de l’État islamique. Il fait en sorte que les résultats de recherche affichés soient des liens vers des vidéos explicatives, des articles de mises en garde et de l’information qui découragera l’internaute de partir en Syrie.

Ce combat a un nom: The Redirect Method. Employée pour lutter contre l’État islamique, cette méthode consiste à rediriger des internautes en quête d’informations sur Daesh vers des vidéos qui justement dénoncent les méthodes de l’organisation terroriste. Pour rediriger les internautes, Google Jigsaw place des liens publicitaires qui contiennent en réalité de l’information plus correcte sur les agissements de Daesh.

300.000 personnes

« Le programme pilote de cette année pour la méthode Redirect a été incroyablement efficace », ont déclaré les développeurs. « En un peu plus de deux mois, plus de 300.000 personnes ont été attirés par les chaînes Youtube anti-ISIS (Ndlr: Daesh). Les chercheurs ont cliqué sur nos annonces trois ou quatre fois plus que pour une campagne publicitaire typique ».

« La méthode Redirect ne cherche pas à suivre ceux qui cherchent les termes ou à les identifier, et il n’a pas été conçu pour conduire à des arrestations ou de la surveillance. Ce sont des gens qui prennent des décisions basée une information partielle ou mauvaise. Nous pouvons influer sur le problème des combattants étrangers rejoignant l’Etat islamique en armant les individus avec plus d’informations et de meilleure qualité », a expliqué Yasmin Green (voir tweet ci-contre), la chef de la recherche et de développement pour Jigsaw.

Algorithmes et publicité

Comme d’habitude, ce sont les algorithmes de Google qui font tout le travail. En fonction des mots clés tapés dans le moteur de recherche, Google proposera des résultats qui dénoncent les méthodes de Daesh. Mais ces résultats – qui ne sont pas ceux qui correspondent normalement à la recherche – apparaîtront dans les liens publicitaires.

Ces liens apparaissent en haut des résultats de recherche et sont affublés de la petite pastille « Annonce ». Google utilise donc le SEA, le Search Engine Advertising, pour influencer les résultats de recherche. Normalement, ce sont les marques qui paient pour apparaître dans ces résultats. Mais ici, c’est différent.

Google Jigsaw

D’abord, parce que Google Jigsaw poursuit un but plus humanitaire. Les différents projets de Jigsaw consistent à donner une protection à ceux qui n’en ont pas, protéger les médias indépendants des hackers et trouver des méthodes de lutte contre la corruption. Après Daesh, Jigsaw aimerait aussi s’attaquer aux groupes d’extrême-droite.

La deuxième raison pour laquelle aucune marque ne paient pour apparaître dans les résultats de recherche associés à Daesh est toute simple: aucune marque ne veut être liée de près ou de loin à l’organisation terroriste. Et on les comprend.

Source: The Intercept, Wired, Google Jigsaw

Articles sponsorisés