Left Right
scrollTop top

Au Chili, Apple se voit contraint de verser des indemnités aux utilisateurs pour avoir délibérément ralenti des iPhones


© L’intérieur d’un iPhone – Isopix

Apple va devoir payer aux utilisateurs chiliens la bagatelle de 3,4 millions de dollars (2,86 millions d’euros) pour régler plusieurs poursuites judiciaires majeures. En effet, une association de défense des consommateurs a poursuivi Apple pour avoir délibérément ralenti certains modèles d’iPhones pour inciter les gens à acheter le nouveau modèle.

Ce sont plus de 150.000 utilisateurs chiliens qui ont uni leurs forces contre Apple après que leurs smartphones (iPhone 6 et 7) aient subi de gros ralentissements suite à des mises à jour automatiques d’iOS.

En décembre 2017, Apple avait admis avoir programmé iOS pour ralentir les performances de certains iPhones pour compenser le vieillissement de leur batterie et les empêcher de s’éteindre de manière inattendue. Cependant, la firme de Cuppertino a nié le fait d’avoir intentionnellement bridé certains modèles d’iPhone pour inciter un nouvel achat.

Qu’importe, l’entreprise a conclu un accord avec l’association chilienne des consommateurs. Ainsi, si un utilisateur parvient à prouver que son iPhone fonctionne mal depuis la mise à jour, il pourra prétendre à recevoir une indemnité de 50 dollars.

Du déjà vu

Ce n’est pas la première fois qu’Apple doit mettre la main au portefeuille pour régler un procès du genre. En mars de l’année dernière, Apple a déboursé pas moins de 500 millions de dollars dans le cadre d’un recours collectif aux États-Unis portant sur exactement le même problème à savoir un ralentissement délibéré d’iPhones. Et en novembre dernier, c’est 113 millions de dollars qu’Apple a dû payer à plusieurs Etats américains pour la même raison. Ça fait beaucoup.

Même en France, l’entreprise à la pomme a des problèmes du même genre. En effet, elle a fait l’objet d’un autre procès pour ne pas avoir informé les utilisateurs que les mises à jour logicielles peuvent ralentir les plus anciens appareils. Résultat: 25 millions de dollars à payer.

Enfin, en Italie, Apple a été condamnée à payer 10 millions de dollars pour, encore une fois, des ralentissements sur les plus vieux modèles d’iPhone. Et pourtant, l’entreprise continue de nier que tout cela était délibéré.

Lire aussi:


Ces articles pourraient aussi vous intéresser…