Sony lance son studio de cinéma pour adapter ses franchises PlayStation et éviter de nouveaux massacres

Sony lance son studio de cinéma pour adapter ses franchises PlayStation et éviter de nouveaux massacres

Les plus mauvais films de l’histoire du cinéma sont très souvent des adaptations de jeux vidéo. On peut t’en citer une dizaine qui te crèveraient les yeux pendant le visionnage. Sony aimerait éviter que cela se reproduise alors la société nippone a créé PlayStation Productions, son propre studio pour adapter ses propres franchises de jeux vidéo. Et il y a de la matière! 

Pour trouver un film de bonne facture adapté d’un jeu vidéo, tu peux te lever très tôt. Généralement, soit on est dans le fan service pur et simple dégueulasse au détriment de l’histoire et de la cohérence, soit les réalisateurs méprisent les gamers et ça se ressent jusque dans le script. Alors, on dirait que la meilleure solution pour éviter de produire de nouvelles bouses est que les studios de jeux vidéo eux-mêmes produisent les films.

C’est en tout ce qu’on compte faire le géant Sony avec PlayStation Productions, un studio chargé d’adapter les nombreuses franchises de Sony au cinéma.

Plus d’intermédiaire

Ce studio sera situé au même endroit que les studios de Sony Pictures chargé de créer et développer les jeux de la firme japonaise à Los Angeles. Des projets de films sont déjà dans le four mais pour l’instant, Sony entretient le mystère sur les licences qui auront le privilège de s’inviter dans les salles obscures, mais pas que.

En effet, Shawn Layden, président de SIE Worldwide Studios, a pour objectif d’aussi bien s’attaquer au cinéma qu’aux séries télévisées comme il l’explique pour The Hollywood Reporter: “Nous avons 25 ans d’expérience dans le développement de jeux. Cela a permis la création de grands jeux, franchises et histoires. Nous sentons que c’est le bon moment pour se pencher sur les opportunités dans d’autres médias, à travers le streaming, le film ou la télévision, et de donner vie à nos mondes dans un autre domaine.”

Le vice-président du Marketing de PlayStation confirme ces dires et explique que ça fait quelques années que le projet est prévu: “Sur les deux dernières années, nous avons passé du temps à essayer de comprendre l’industrie, en parlant à des scénaristes, des réalisateurs et des producteurs, dont Lorenzo di Bonaventura (producteur de Transformers, G.I. Joe : Conspiration ou encore le film Doom de 2005) et Kevin Feige (président de Marvel Studios) (…) Nous avons créé cette entité pour gérer et contrôler le processus de choisir le bon réalisateur, les bons acteurs et le bon scénariste.” Car au final, c’est Sony qui connait le mieux sa communauté, non?

God of War au cinéma?

Selon Shawn Layden, le moment est bien choisi pour se lancer dans cette aventure car le monde du cinéma, et la société en général ont évolué par rapport à la perception du jeu vidéo: “Il suffit de regarder de vieilles adaptations de jeux vidéo pour voir que le scénariste ou le réalisateur ne comprenaient pas le monde du jeu vidéo. Le vrai défi est de savoir comment transposer 80 heures de gameplay en film. La réponse est qu’il ne faut pas procéder comme cela, mais plutôt reprendre la même philosophie d’écriture et l’adapter spécialement pour le cinéma. Il ne faut pas essayer de refaire le jeu en film.”

Une réflexion lucide car effectivement, quand on regarde les précédentes adaptations de jeux, on faisait le maximum pour coller au support de base et le réalisateur s’enfermait ainsi dans un carcan dont il ne pouvait s’échapper. La stratégie est là, les idées aussi, il ne reste plus qu’à choisir les licences à adapter et on a quelques idées. On pense évidemment tout de suite à God of War dont l’univers étendu est si riche et passionnant, les personnages si intéressants, qu’il est possible de créer des centaines d’histoires agréables à suivre en film.

Il y a aussi Uncharted, ce jeu d’aventure qui semble avoir été créé spécialement pour le cinéma tellement les histoires racontées dans les jeux sont captivantes et magistralement mises en scène, un peu à la manière d’un Indiana Jones. On peut citer aussi The Last of Us, Beyond: Two Souls, Ico, Resistance et plein d’autres. Sony met la barre haut et fait monter l’excitation, il va maintenant falloir tenir ses promesses.

Articles sponsorisés