“Réchauffement climatique alors qu’il fait -3 à Paris”: un débat sur le climat tourne au pugilat en France

“Réchauffement climatique alors qu’il fait -3 à Paris”: un débat sur le climat tourne au pugilat en France

Scène surréaliste ce lundi à l’antenne de Cnews, une chaîne d’info française où officie un certain Pascal Praud. Ce dernier anime l’émission L’Heure des héros, une émission de débats sur différents sujets d’actualité. Hier, une militante Ecolo était invitée. Entre remarques douteuses concernant le climat et remontrances déplacées, on ne peut pas dire qu’elle ait passé un agréable moment. 

Pas vraiment connu en Belgique, Pascal Praud est un animateur français qui s’est fait connaître dans des émissions de radio et de télé parlant de foot mais aussi sur des chaînes d’informations en continu. Il a par exemple bossé pour Téléfoot sur TF1 et pour On refait le match sur RTL. Depuis 2016, il présente l’Heure des pros sur Cnews (anciennement i-Télé). Le concept de l’émission est simple: décrypter un sujet d’actualité avec la présence de plusieurs pros du sujet.

Ce lundi, “les pros” se sont attaqués à un sujet sensible: le réchauffement climatique. Enfin, peut-être devrait-on dire le “refroidissement climatique” vu le titre de l’émission. Directement, Pascal Praud a donné le ton du débat: “Juste un mot sur cette histoire de réchauffement climatique…Il fait -3 degrés aujourd’hui dans les Yvelinnes donc moi ça m’a amusé.” À vrai dire, il est difficile de comprendre s’il est sérieux ou pas, car on a pas vu pareille déclaration d’une personnalité publique depuis Donald Trump.

Ses propos sont en tout cas contradictoires avec l’émission de ce mardi où l’animateur s’inquiète vis à vis du rapport de l’ONU sur la biodiversité publié ce lundi. Mais dans tous les cas, sa remarque n’était pas forcément bienvenue, surtout dans le contexte actuel de la fameuse vague verte.

Une militante écolo prise à partie

Lors de cette fameuse émission du “refroidissement climatique”, Claire Nouvian était invitée. Il s’agit d’une membre du mouvement politique Place publique et militante ecolo. Choquée par les propos de Pascal Praud, on ne peut pas dire qu’elle ait passé un agréable moment sur le plateau de Cnews. Elle a en effet bataillé face à Pascal Praud et la polémiste et journaliste Elisabeth Levy qui déclaraient que les climatosceptiques étaient encore très nombreux et que les défenseurs du climat développaient une forme de religion. Chose “hallucinante” pour la membre de Place publique qui considérait qu’Elisabeth Levy était “rétrograde” et “dingue” en lui suggérant d’aller se “cultiver scientifiquement”. Sur le fond, pas grand chose à dire. Sur la forme, il faut avouer que Claire Nouvian n’y est pas allée avec le dos de la cuillère: “Si j’avais su que cette émission était un guet-apens climatosceptique et réactionnaire, je ne serais sans doute pas venue” renchérit-elle.

Suite à cette réaction, Pascal Praud a mis les points sur les “i” en s’en prenant à son invitée. “Madame Nouvian, je voudrais tout d’abord que vous vous calmiez” lance Pascal Praud. “C’est vous qui êtes folle, c’est vous qui êtes dingue! (…) vous vous comportez comme une croyante qui ne supporte pas les contradictions” beugle Elisabeth Levy. Mais c’est bien l’animateur du débat qui assène le coup de grâce: “Ce que vous dites est parfaitement ridicule et désagréable pour ceux qui vous reçoivent (…) Vous avez le droit d’écouter les autres plutôt que donner une image ridicule et hystérique de votre pensée” avant de conclure, tout en classe: “Vous avez une tête madame…vous avez réussi à passer la porte du studio?”

En direct, Claire Nouvian regrette qu’une femme soit traitée d’hystérique quand elle défend ses idées. Un message qu’elle a réaffirmé sur Twitter après l’émission: “Les hommes inquiets pour leurs privilèges et leur domination discréditent souvent la parole des femmes en les traitant d’hystériques. Alors mesdames: à chaque fois qu’on vous traitera d’hystériques, soyez encore plus fières d’être ce que vous êtes.” Sur Twitter également le débat est lancée entre les internautes choqués par la séquence et les partisans de l’animateur. Pour te faire ta propre idée, le replay de l’émission est disponible ici. Attention, ça vole pas très haut.

Articles sponsorisés