Raoul Hedebouw (PTB) s’est lâché au Parlement: il a repris le chant des jeunes pour le climat 

Raoul Hedebouw (PTB) s’est lâché au Parlement: il a repris le chant des jeunes pour le climat 

Un député qui chante à la Chambre des représentants, voici quelque chose qui ne doit pas arriver souvent. Ce jeudi, Raoul Hedebouw, porte-parole du PTB, a repris l’un des chants entonnés par les jeunes venus à Bruxelles manifester contre l’urgence climatique.

Le dérèglement climatique est sur toutes les lèvres ce jeudi et il ne s’est pas arrêté à la porte de la Chambre des représentants. Cet après-midi au parlement fédéral, plusieurs députés ont interrogé conjointement la ministre de l’Environnement, Marie-Christine Marghem (MR): Meyrem Almaci (Groen), Sarah Schiltz (Ecolo), Michel de Lamotte (cdH) et ce boute-en-train de Raoul Hedebouw (PTB).

Le porte-parole du parti marxiste ne manque généralement pas une occasion de transformer ses interventions à la Chambre en une remontrance assez vaudevillesque. Aujourd’hui était un bon exemple. “On est plus chaud, plus chaud, plus chaud que le climat!, a-t-il chanté trois fois de suite devant Marghem et Almaci. Tout cela en claquant des mains. Ce chant était l’un de ceux entonnés par les 35.000 manifestants venus à Bruxelles pour dénoncer l’urgence climatique.

Peu commun

“Vous avez entendu madame la ministre ? Ils étaient 35.000 ce matin à nous dire que vous n’entendiez pas, que vous n’entendiez rien de ce qu’ils avaient à dire. Vous faites comme si… Mais vous n’écoutez pas ce qu’ils ont à dire. 35.000!”, a-t-il lancé ensuite à la ministre de l’Environnement.

Il va sans dire que pareille mise en scène diffère assez des prises de paroles habituelles des députés. Même s’il arrive quelques fois que les interventions au pupitre prennent une tournure assez spectaculaire. Mais le plus intéressant dans cette histoire, c’est que le slogan des jeunes pour le climat ait été entendu dans l’hémicycle. Et qu’il soit indirectement porté par des députés de plusieurs partis différents. Peut-être que les élèves retourneront en cours les jeudis prochains. Peut-être…

Articles sponsorisés