Left Right
scrollTop top

Non, le jogging ne va pas t’aider à perdre du poids et voici pourquoi


© Photo by Amer Ghazzal/Shutterstock

Faire du sport est bon pour la santé. Sur ce point, personne ne vous contredira. Mais par contre, il n’est pas sûr que vous perdiez du poids en faisant de l’exercice. Une récente étude américaine sur notre métabolisme tend à le confirmer.

Marche, vélo, jogging: pour beaucoup d’entre nous, les mesures de confinement ont été une bonne occasion de se mettre au sport ou de redoubler d’effort dans la recherche d’un exutoire. Une étude réalisée en juin par l’Université d’Anvers a montré que 30 à 50% des Belges font plus d’exercice qu’avant la crise du coronavirus.

Mais si on en croit l’anthropologue Herman Pontzer, la plupart d’entre nous ne perdront pas de poids grâce au sport. Dans son nouveau livre Burn, qui sortira le mois prochain, il soutient que pas moins de 2 millions d’années d’évolution jouent contre nous.

Les Hadza de Tanzanie

Pontzer est professeur à l’Université de Duke en Caroline du Nord, aux États-Unis. Il a passé les 10 dernières années à étudier une tribu de chasseur-cueilleur de Tanzanie: les Hadza. À l’aide de tests d’urine, il a pu calculer la quantité de dioxyde de carbone produite par les chasseurs. Il pouvait ainsi connaitre quelle quantité d’énergie leur corps utilisait.

L’homme Hadza adulte moyen parcourt environ 14 km par jour pour chasser et chercher de la nourriture. Un travail assez lourd en comparaison à notre mode de vie plutôt sédentaire. Et pourtant, selon Pontzer, leur dépense énergétique par rapport à leur poids corporel est presque aussi élevée que la nôtre. Et cela s’explique par l’évolution de notre métabolisme.

Métabolisme au repos

60% des calories utilisées par notre corps sont brulées au repos. Les cellules de nos muscles et de nos organes, et en particulier de notre cerveau, ont besoin de toute cette énergie pour accomplir nos tâches quotidiennes. Notre corps doit également gérer le flux d’hormones, le système immunitaire ou encore la régulation de notre température corporelle.

Selon Pontzer, l’hypothalamus, dans notre cerveau, est le principal bruleur de calorie de notre corps. Lorsque nous faisons de l’exercice, notre corps redirige tout simplement une partie de cette énergie vers d’autres parties de notre corps, pour créer un équilibre.

Par exemple, lorsque nous faisons du sport, notre système immunitaire est moins réactif au stress. La production d’hormones est également ralentie. Et cela se voit chez les Hadza : les hommes ont un taux de testostérones deux fois moins important que dans nos sociétés.

Cela fait un certain temps que les spécialistes pensent que le sport ne fait pas perdre beaucoup de poids. Mais Herman Pontzer va un pas plus loin en indiquant qu’il n’y a en vérité aucun changement dans notre consommation d’énergie.

Toutefois, rien ne vous pousse à ranger vos chaussures de courses au placard. Selon Pontzer, nous sommes faits pour marcher. En faisant de l’exercice, nous vivrons non seulement plus longtemps, mais nous serons également en meilleure santé et en meilleure forme.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser…