Nirvana attaque Marc Jacobs en justice pour avoir pompé son smiley

Nirvana attaque Marc Jacobs en justice pour avoir pompé son smiley

Nirvana LLC a exigé que Marc Jacobs cesse de vendre des t-shirts qui semblent totalement pompés sur le fameux smiley du groupe. N’ayant pas obtenu de réponses du créateur, les représentants du groupe ont décidé de lancer une action en justice.

Marc Jacobs a sorti une collection de vêtements inspirée d’une ancienne ligne de fringues de 1993, elle même inspirée du mouvement grunge. “Authenticité, acceptation, liberté, tolérance… L’esprit du grunge continue de définir qui nous sommes chez Marc Jacobs”, est-il indiqué sur le site de la collection “1993/2018”.

Sauf que dans cette “Redux Grunge Collection”, on trouve un t-shirt drôlement inspiré du smiley iconique du groupe Nirvana. Au lieu des deux X qui forment les yeux du smiley classique, on a les initiales du créateur, M et J. À la place du nom “Nirvana”, Marc Jacobs a tapé le mot “Heaven”. Sinon, tout est identique. Le designer dit vouloir “évoquer l’univers de Nirvana” avec ce t-shirt vendu 115 dollars pièce (100 euros). Mais les ayants-droit du groupe y voient un non respect du copyright.

Nirvana LLC

Nirvana LLC, l’entité légale formée en septembre 1997 par Dave Grohl, Krist Novoselic et le Cobain Estate (qui est contrôlé par Courtney Love), a déposé une plainte devant un tribunal fédéral de Californie vendredi, rapporte le site The Fashion Law. Dans cette plainte, ils indiquent que depuis 1991, l’année de la création de cette identité visuelle, “Nirvana a utilisé ce design et ce logo protégés par le droit d’auteur de manière continue pour identifier sa musique.”

Le groupe de grunge a autorisé de nombreuses marques par le passé à imprimer leur logo. Mais toujours dans un cadre qu’il estimait être représentatif de son monde. Ce qui n’est pas le cas de Marc Jacobs et ses prix élitistes. Les derniers membres de Nirvana réclament donc que Marc Jacobs cesse de commercialiser ce t-shirt, qui ressemble plus à un pastiche qu’à autre chose. Depuis que la plainte a été déposée, plusieurs enseignes américaines ont cessé de vendre le vêtement concerné. Mais le designer n’a toujours pas répondu aux appels des musiciens.

En 1993, Marc Jacobs avait tenté d’approcher Kurt Cobain et sa bande en leur envoyant des échantillons de ses créations. Dans une interview, le chanteur révélera plus tard avoir “tout brûlé”. Et de conclure: “On est des punks, on n’aime pas ce genre de choses”.

Marc Jacobs

Articles sponsorisés