Netflix encore plus menacé par Disney + qui élargit son offre avec Hulu et ESPN

La rivalité entre Netflix, qu’on pensait jusqu’ici indétrônable, et la très attendue Disney +, s’attise encore un peu plus. Si jusqu’ici, l’offre de la firme aux grandes oreilles paraissait déjà intéressante aux USA avec des offres jamais vues comme l’intégralité des Simpsons, des Star Wars et du Marvel Cinematic Universe, l’ajout de deux plateformes au bundle met un nouveau coup de pression aux distributeurs de House of Cards et Orange Is The New Black.

ESPN+ et Hulu, une si bonne idée?

ESPN+, chaîne sport de référence aux Etats-Unis et Hulu, qui est derrière The Handmaid’s Tale, Grey’s Anatomy et South Park étaient jusqu’ici disponibles en offre unique. Ils s’ajoutent aujourd’hui à l’offre Disney +. Pour 12,99$ au lieu de 6,99$, il sera possible d’y avoir accès en plus du catalogue initial prévu. Un combo qui n’a pourtant pas séduit tout le monde.

Si les futurs abonnés de la plateforme peuvent se réjouir de ces annonces, les investisseurs ont transmis une forme de crainte via les chiffres en bourse de Disney. Comme le rapporte Reuters, les actions de l’entreprise qui avaient augmenté de 27% cette année avec un pic jamais vu la semaine dernière (beaucoup dû au carton d’Avengers: Endgame), ont baissé de 5%. En tout, l’action Disney est passée de 141 à 135$.

C’est une nouvelle qui ne veut pas forcément dire grand chose à tous ceux qui ne se sont jamais trop intéressés à la bourse, mais elle est assez violente pour Disney. Durant l’appel aux investisseurs, le président-directeur général avait fait référence au service Disney + comme le “produit le plus important que l’entreprise ait lancé en sa présence”, soit en près de 15 ans, comme le rapporte The Verge.

Un tel accueil de la part desdits investisseurs est donc douloureux pour Disney. Surtout que même si Wall Street avait effectivement prévu une perte, ils la pensaient moins faible que celle qu’ils viennent d’essuyer.

À quand une annonce à l’international?

Qu’à cela ne tienne. Disney reste droit dans ses bottes et continue de croire en son projet de streaming, qui rassemblera à la fois une offre familiale (Disney), adulte (Hulu) et sport (ESPN). Le lancement est prévu pour le 12 Novembre aux Etats-Unis, et devrait débarquer de notre côté du globe en 2020. Une information à prendre avec des pincettes, car rien n’a encore été confirmé par Disney.

Avoir ESPN sera cependant compliqué en Europe, à cause de restrictions régionales liées aux droits des matchs et sports diffusés. Hulu devrait poser moins de problèmes. Il n’empêche que le coût du streaming sauce Disney+ défie toute compétition, surtout quand on combine trois plateformes et qu’elles sont au même prix que Netflix HD.

Le futur de Disney version SVOD est encore difficile à déterminer. En même temps, celui de Netflix connait une menace, surtout que l’entreprise se tape une réputation de moins en moins bonne de la part de ses abonnés, frustrés par l’annulation de séries à la pelle.

Articles sponsorisés