Left Right
scrollTop top

N’en déplaise à Apple, le chargeur commun pour tous les smartphones arrive en Europe


© Isopix

Un combat qui s’est déroulé pendant près de dix ans au sein des plus hautes instances européennes va bientôt arriver à son terme. La Commission européenne se prépare à rédiger une législation visant à établir un chargeur commun pour tous les smartphones et autres appareils électroniques au sein de l’UE.

Née il y a plus de dix ans dans l’esprit du couple de politiciens bulgares Solomon et Gergana Passy et reprise dans la foulée par l’ancien commissaire européen aux industries et à l’entrepreneuriat allemand Günter Verheugen, l’idée de créer un chargeur commun à tous les téléphones mobiles et autres appareils électroniques arrive enfin à son terme.

L’an dernier, une écrasante majorité des législateurs du Parlement européen s’était prononcée en faveur de l’entrée en vigueur d’une telle législation. Ils citaient parmi les principaux atouts de l’initiative son avantage environnemental et son confort d’utilisation pour les consommateurs.

D’après Euractiv, la Commission européenne, l’organe exécutif de l’UE, est en train de rédiger une législation en ce sens. On ne connaît pas encore les détails, mais elle devrait être prête dès le mois de septembre.

Apple embêté

Sur le marché européen, il existe aujourd’hui trois grands types de chargeur. D’après une étude commandée par la Commission en 2019, 79% des téléphones mobiles vendus en 2018 dans l’UE avaient un connecteur USB micro-B ou USB-C et 21% un connecteur Lightning.

Le Lightning étant utilisé par Apple pour la plupart de ses produits, c’est surtout la marque à la Pomme qui va être touchée par la nouvelle législation européenne. Notons tout de même que le câble Lightning peut être connecté à un chargeur doté d’un port USB-C.

Apple s’est longtemps opposée à l’introduction d’un chargeur commun en Europe. D’après elle, cela poussera les consommateurs à se tourner vers de nouveaux chargeurs, ce qui créera une « montagne de déchets électroniques ». Elle estime aussi qu’une telle initiative « nuira à l’innovation ».

Apple a également déclaré que l’industrie se dirige naturellement vers une solution USB-C, de sorte que toute réglementation directe serait inutile.

Lire aussi:


Ces articles pourraient aussi vous intéresser…