Lors d’un concert à Moscou, deux membres de Rammstein s’embrassent pour provoquer les autorités

Instagram Rammstein

En Russie, les homosexuels et plus globalement la communauté LGBTQ+, ne sont pas très bien vus, c’est le moins que l’on puisse dire. Alors, lors d’un concert à Moscou, le groupe de métal Rammstein a décidé de provoquer les autorités russes.

Les concerts de Rammstein sont réputés pour être bien bourrins à base de pyrotechnie, hurlements et toujours plus de pyrotechnie. Mais parfois, les membres de ce groupe de métal allemand savent être doux et mignons. En effet, Zven Kruspe et Paul Landers ont l’habitude de s’embrasser sur scène pendant le morceau Ausländer. Mais ici, ils l’ont fait à Moscou et c’est loin d’être anodin.

Parce que oui, depuis 2013, une loi est d’application en Russie et elle interdit purement et simplement la “propagande gay”. Autrement dit, “montrer l’homosexualité aux enfants” est passible d’une amende de 4.000 à 5.000 roubles (100-125 euros) voire même d’une interdiction de territoire. C’est précisément ce qu’a fait Rammstein lors de son concert. Et le groupe est même allé plus loin en postant la photo sur Instagram avec “Russie on t’aime” en légende. L’insolence comme on l’aime.

View this post on Instagram

Россия, мы любим тебя! Photos: @jenskochphoto

A post shared by Rammstein (@rammsteinofficial) on

C’est loin d’être un coup d’essai pour le groupe allemand qui milite depuis longtemps en faveurs des droits de la communauté LGBTQ+. En Pologne par exemple, des membres du groupe s’étaient jetés dans la foule avec des drapeaux arc-en-ciel. On rappelle que la dernière gay pride qui a eu lieu en Pologne s’était terminée en baston générale.

Articles sponsorisés