“Insipide”, Rammstein? Le groupe choque l’Allemagne avec une vidéo qui fait référence à l’Holocauste

“Insipide”, Rammstein? Le groupe choque l’Allemagne avec une vidéo qui fait référence à l’Holocauste

Mais que vont encore nous sortir les esprits tordus qui forment Rammstein? Après des chansons sur la Belle au bois dormant, sur maman, sur le sadomasochisme, sur la zoophilie ou même la nécrophilie, le groupe de métal industriel allemand a choisi d’aborder un thème difficile (pour tous, mais encore plus en Allemagne): la Shoah.

La marque de fabrique de Rammstein, ce sont des guitares bien lourdes lâchées à pleine puissance, des couplets scandés avec la vigueur d’un gourou monomaniaque en pleine transe sacrificielle et des visuels cherchant absolument à provoquer le spectateur. Que l’on parle de clips gores ou de spectacles pyrotechniques, Rammstein fera tout pour que l’on ne l’oublie pas.

Dernière provocation en date? Un teaser de son prochain album qui, en 35 secondes, est parvenu à choquer les descendants des survivants de l’Holocauste. L’album doit sortir ce jeudi (on trouve un stream du décompte ici pour les plus impatients) et, comme son nom l’indique, il se veut choquant. Son nom? Deutschland, soit Allemagne en allemand.

Revenons au clip. Durant 35 secondes, on voit les membres du groupe vêtus de la tenue rayée que les Juifs devaient porter dans les camps de concentration. Une corde est passée autour du cou de chacun d’entre eux. Le guitariste Paul Landers porte même l’étoile jaune de David, le Judenstern que les Juifs étaient obligés de porter dans l’Allemagne nazie.

Réaction des représentants juifs

“Les musiciens de Rammstein ont franchi la ligne rouge en se présentant comme des détenus moribonds des camps de concentration”, a déclaré Felix Klein, le plus haut responsable allemand de la lutte contre l’antisémitisme au quotidien Bild. “Si ceci est simplement supposé augmenter leurs ventes, je considère que c’est une exploitation insipide de la liberté artistique.”

Pour Michael Wolfssohn, un éminent historien juif en Allemagne, on a ici affaire à une oeuvre relevant de la “nécrophilie”. Ce qui est “totalement inacceptable!”. Iris Rosenberg, porte-parole de Yad Vashem, le mémorial de l’Holocauste à Jérusalem, a appelé Rammstein “à agir de manière responsable et à respecter la mémoire des victimes de l’Holocauste ainsi que des survivants qui ont résisté à la terreur de l’époque”.

Publiée le 26 mars, la vidéo controversée a été nommée XXVIII.III.MMXIX, ce qui, en chiffres romains signifie 28 mars 2019. C’est aujourd’hui, date de sortie de l’album. Cela nous annonce-t-il un album abordant le lourd passé de l’Allemagne ou est-ce encore une métaphore dont les métalleux ont le secret pour dénoncer un système oppressif et chaotique? L’album Deutschland nous le dira. Mais pour annoncer la sortie de leur dernier album après dix ans d’absence, c’est assurément un choix de campagne de communication qui ne passe pas inaperçu.

Voici la vidéo controversée de 35 secondes:

epa

Articles sponsorisés