Les gros films de Disney sortiront au cinéma, le reste directement sur Disney+

Walt Disney Company

Si Disney+ ne débarquera pas avant le printemps 2020 en Europe, les choses commencent à se préciser. Après un premier coup d’oeil du catalogue, Disney nous en dit plus sur la stratégie de son service de streaming.

Disney, c’est non seulement Marvel, mais aussi Star Wars, Pixar ou encore toutes les productions 20th Century Fox. Ses multiples rachats permettent maintenant à Disney de posséder presque un quart de l’industrie du cinéma.

Tout ceci a bien entendu nécessité un énorme investissement que le géant de l’entertainment compte bien récupérer par différents canaux. Notamment par rapport à la production et à la diffusion.

Bob Iger, le boss de Disney, compte limiter les sorties en salles, rapporte IndieWire. Concrètement, les blockbusters de la Fox continueront à sortir au cinéma, le reste filera directement sur la plateforme de streaming Disney+.

Un moyen de limiter les coûts, tout en comptant sur quelques poids lourds comme Avatar (Fox) ou Avengers : Endgame (Marvel) qui a piqué les records du premier. En fait, même si les chiffres des sorties Disney sont excellents au cinéma cette année (Toy Story 4, Captain Marvel, Aladdin…), Disney a fait une perte de 170 millions de dollars. Une perte expliquée par le rachat de la Fox en mars dernier selon Bob Iger. Un coût sous-estimé.

Une perte de créativité?

Tous les projets de la Fox vont être remis à zéro et relancés, avec un tri donc au niveau des grosses sorties. On note aussi que les licences X-Men ou Deadpool débarqueront dans les studios Marvel. Entre les lignes, on comprend que le patron de Disney ne veut diffuser au cinéma que quelques locomotives. Du coup pas mal d’observateurs s’inquiètent de la perte de créativité de Disney dans les salles obscures.

Bob Iger assure pourtant conserver la partie cinéma indépendant de chez Fox Searchlight à condition d’être qualitative et d’assurer une visibilité à Disney dans les festivals et les prix: “Le studio continuera de faire des films de prestige, ce pour quoi il est connu, tout en développant son storytelling original de haute qualité.” 

En attendant, Disney se penche déjà sur tous les films qui ont fait la réussite de la Fox. Avec les probables reboot de Maman, j’ai raté l’avion, La Nuit au musée ou encore Treize à la douzaine. On ne change pas une formule qui gagne semble le crédo numéro 1 désormais. Et c’est valable pour le Tout-Hollywood.

Pour rappel, Disney va proposer à ses abonnés américains une formule à 13 dollars par mois avec le catalogue Disney+, la plateforme Hulu et la chaîne sportive ESPN. Netflix commence à suer.

Articles sponsorisés