Le reboot de trop? “Maman j’ai raté l’avion” va aussi avoir droit à un coup de polish

Un autre film culte va s’ajouter sur la bien trop longue liste des oeuvres qui ont eu droit à un ravalement de façade ces dernières années. La nouvelle victime? Maman j’ai raté l’avion.

Que faire quand on manque d’inspiration et qu’on a besoin de faire de l’argent? Facile: on prend une oeuvre qui a marqué il y a 10, 20 ou même 30 ans et on la remet au goût du jour. La dernière victime en date de ce processus: le classique de Noël Maman j’ai Raté l’Avion.

Cette bonne ou mauvaise nouvelle nous vient de Bob Iger, le patron de Disney en personne. Il a en effet profité de l’annonce de l’acquisition du catalogue de la 20th Century Fox pour expliquer son projet.

Disney+

On t’en parlait encore ce mercredi matin, Disney+ arrive bientôt dans les chaumières américaines et la société aux grandes oreilles ne pense plus qu’au lancement de cette nouvelle plateforme de SVOD. Mais une telle plateforme doit être alimentée en contenu.

C’est là que le reboot de Maman J’ai Raté l’Avion intervient. Sa seule et unique raison d’être et de venir agrandir le catalogue de Disney+. Et il est loin d’être le seul. Car Disney compte bien faire la même chose avec d’autres films populaire d’antan: La Nuit au Musée, Treize à la Douzaine ou encore Journal d’un dégonflé.

C’est à ce moment que l’on peut se permettre d’être sceptique vis à vis de la stratégie de Disney qui semble ne prendre aucun risque. On aurait aimé voir des vraies nouveautés, des challenges comme le fait si bien Netflix avec ses séries. Car le but d’une concurrence, c’est en théorie qu’elle pousse chacun à innover et à prendre des risques. Ici, Disney fait exactement l’inverse. En plus, il est très peu probable que Macauley Culkin, l’interprète du petit Kévin dans Maman j’ai raté l’avion, soit de la partie. Alors quel est l’intérêt? On te le demande.

Articles sponsorisés