La chouette idée de Maître Gims: ouvrir un studio d’enregistrement en Côte d’Ivoire

La chouette idée de Maître Gims: ouvrir un studio d’enregistrement en Côte d’Ivoire

Maître Gims est sur tous les fronts. Quand il n’enregistre pas son prochain single, il est en tournée ou en promo. Depuis trois jours, le chanteur est en Côte d’Ivoire. Après un passage à Abidjan, il s’est rendu dans la commune d’Abobo où il a promis d’ouvrir un studio d’enregistrement.

Il n’y a pas qu’en Europe que Maître Gims a du succès. En Afrique aussi, l’interprète de Bella fait trembler les foules et danser les amoureux de sa musique. Quand il arrive quelque part, il est accueilli par des masses de fans et des personnalités importantes. C’est ce qui s’est passé quand il est arrivé dans la commune d’Abobo, à Abidjan.

Il était invité par le ministre ivoirien de la Défense et également maire d’Abobo, Hamed Bakayoko. Ce dernier espérait transformer la visite de la superstar du RnB en séance d’inspiration pour la jeunesse. Pour Bakayoko, Maître Gims – Gandhi Djuna de son vrai nom – est un exemple de réussite qui pourrait galvaniser les jeunes. Cette visite s’est encore mieux déroulée que prévue puisque, non seulement le chanteur a rencontré ses fans, mais en plus, il leur a promis de leur offrir un studio d’enregistrement.

“On m’a tendu la main dans ma carrière”

“Le projet de création d’un studio d’enregistrement ici est très sérieux. C’est une très bonne idée de créer un studio d’enregistrement ici à Abobo”, a indiqué l’artiste à La Nouvelle Tribune. Il a ajouté qu’un concours sera mis en place: l’artiste gagnant sera parrainé par le Maître lui-même, ce qui pourrait lui ouvrir les portes du showbiz international.

“On m’a tendu la main dans ma carrière, donc c’est à mon tour de tendre la main”, a confié le rappeur d’origine congolaise. On ne peut qu’applaudir cette initiative, sachant que permettre à une commune de développer sa culture est l’un des plus beaux cadeaux qui soit: la culture est aujourd’hui vu comme l’un des moteurs les plus puissants du développement.

Articles sponsorisés