Bohemian Rhapsody a enfin été projeté en Chine… mais sans les scènes gay, le film n’a aucun sens

Bohemian Rhapsody a enfin été projeté en Chine… mais sans les scènes gay, le film n’a aucun sens

“Bohemian Rhapsody” a été projeté en Chine ce week-end pour la première fois, mais principalement dans des salles d’art et d’essai. Le film a été fortement censuré pour supprimer toute mention de la sexualité du chanteur des Queen ainsi que les références à son combat contre le SIDA.

Pour le public chinois, plus de deux minutes de contenu LGBT ont été supprimées de Bohemian Rhapsody, le biopic sur le groupe de rock britannique Queen. Ces scènes présentaient des hommes qui s’embrassaient ou contenaient le mot “gay”.

Le film aux cinq Oscars a été projeté pour la première fois en Chine le 22 mars. Il raconte une partie de la carrière de Freddie Mercury, une icône du rock et du mouvement LGBT qui est décédée des suites du sida à l’âge de 45 ans.

Le problème rencontré par ce film en Chine vient d’une loi décidée en 2016 qui interdit la représentation de “comportements sexuels anormaux” au cinéma, à la télé et dans les émissions en ligne. Et dans ces “comportements problématiques”, on retrouve notamment les relations entre gays et lesbiennes.

“Le film n’avait pas de sens”

Feili Xie, un homosexuel de 28 ans originaire de Pékin, a confié à ABC avoir vu la version normale et la version censurée du film. Il explique que le traitement de la censure a totalement dénaturé le film. “C’est sérieusement et évidemment hors contexte. De nombreuses scènes du film n’avaient aucun sens”, déplore-t-il.

Il semblerait que toutes les références à l’homosexualité de Mercury, explicites et implicites, aient été retirées du film. Même une scène où Mercury tenait un micro près de son aine a été coupée. “Tout le sens du film, qui consistait à dire au public qui était Freddie et que la sexualité était une partie très importante de son identité, a été complètement supprimée”, poursuit Feili Xie.

“I Want To Break Free” supprimé

CNN rapporte qu’en plus des scènes de baisers homosexuels et des plans de bassins, toute la scène du morceau “I Want To Break Free” a été censurée. Freddy Mercury (Rami Malek) est habillé en femme et va tourner le clip de ce morceau culte. Les censeurs chinois ont coupé la scène pour sauter directement aux réactions outrées face à la censure de MTV. Un saut qui rend la lecture du film absurde pour ceux qui ne connaissent pas l’histoire.

“Plutôt qu’homophobes, je pense que [les censeurs chinois] sont sexophobes”, explique Fan Popo, un réalisateur et activiste chinois à CNN. “Ce sont probablement les personnes les plus conservatrices de Chine, c’est pourquoi elles ont été choisies pour ce poste”.

On notera que ce n’est pas la première fois qu’un film américain se fait censurer de la sorte dans des pays avec une idéologie différente. Bruce Tout Puissant s’est ainsi vu amputé des mots “Dieu” en Arabie saoudite. Et La vie de Brian, des Monthy Python, a été interdite pendant un temps en Norvège. Par la suite, le film a été autorisé à être diffusé, mais uniquement avec la mention que Brian n’était pas Jésus…

Bref, toutes ces coupes, ça reviendrait à couper toutes les scènes de vert dans Shrek. Ce serait absurde de faire ça, non?

Bohemian Rhapsody

Articles sponsorisés