10 choses que votre chien déteste

10 choses que votre chien déteste

Nous voulons souvent le meilleur pour notre petit compagnon à quatre pattes… Hélas, nous ne nous rendons pas toujours compte qu’il n’apprécie pas nécessairement nos petites attentions à son égard. Voici quelques mauvaises habitudes à éviter, pour le bien-être de notre plus fidèle ami!

1. Les câlins

Comment? Les chiens n’aiment pas les câlins? Eh non, ils ne les apprécient pas vraiment. La raison en est que mettre les bras (ou les pattes) autour du cou ou sur les épaules est perçu comme un signe de domination ou une tentative de contrôle. Pour eux, ce n’est donc pas le signe d’affection que nous pensons leur donner. Bien que certains chiens (ou certaines races) resteront plutôt indifférents, d’autres pourront percevoir ce geste comme menaçant ou effrayant. Cet article vous permettra de savoir si votre chien accepte les câlins ou pas.

2. Trop parler, ne pas assez montrer

Un chien peut certes apprendre et reconnaître quelques mots, mais pas plus. Ils se fient surtout à votre langage corporel pour comprendre ce que vous leur voulez. Et c’est un problème, car beaucoup de gens ne maitrisent pas leur langage corporel et envoient à leur chien des signaux contradictoires. Résultat: un chien dans le brouillard et donc un chien malheureux.

3. Les caresses (ou même de petites tapes) sur la tête

Voir une main s’abattre sur son crâne peut être perçu comme une menace et il n’en va pas autrement pour les chiens. Si vous le faites par derrière dans la nuque, sans qu’il vous voie arriver, vous le ferez inévitablement sursauter. Vous n’avez jamais remarqué que votre chien reculait légèrement la tête lorsque vous tendez la main? Alors il tolère généralement le geste, car vous êtes son maître, mais cela ne veut pas dire qu’il l’apprécie pour autant. Les inconnus s’exposent d’ailleurs souvent à une réaction négative, comme un grognement. Si vous voulez caresser votre chien, choisissez le dos.

4. Vous approcher d’un chien en le regardant dans les yeux

Le contact visuel a une autre signification pour les chiens. Pour nous, regarder quelqu’un dans les yeux est un signe de confiance, de concentration ou d’intérêt. Et même si cela peut parfois être dérangeant, les signaux envoyés sont généralement positifs. Pour un chien, un contact visuel persistant indique la domination, voire un signe d’agression. Deux réactions sont possibles: le chien se montre soit docile, soit insoumis (ou même carrément agressif). Pour approcher un chien, faites-le en plaçant le corps légèrement de biais, détournez les yeux et parlez d’une voix douce et apaisante.

5. Absence de structure et de règles claires

Vous préférez éviter les règles trop strictes, car vous trouvez cela triste et ennuyeux? Ce faisant, vous ne faites qu’aggraver les choses: la nature prévisible et structurée des règles rend la vie de votre chien claire et cohérente. Pas de confusion, donc pas de stress et donc pas de punition! Et ne permettez pas non plus d’exceptions. Un non est un non! Tâchez donc également d’être cohérent dans le suivi des règles en réprimant les comportements contraires et en récompensant les bonnes actions.

6. Les promenades sans pouvoir flairer et découvrir

Nous promener avec notre chien, c’est aussi un peu laisser notre chien nous promener. Il convient donc de ne pas le forcer à marcher à côté de vous ou l’interdire d’aller là où il le souhaite, car les chiens aiment flairer et découvrir le monde qui les entoure, quand et où ils le souhaitent. Changer de chemin, prendre le temps de le suivre et ne pas toujours presser le pas en regardant sa montre: voilà ce qui garantira une promenade réussie et un chien heureux.

7. Trop tirer sur la laisse

Trop tirer sur la laisse de votre chien augmente son niveau de stress et de frustration, ne fût-ce que parce qu’il vous sent tendu et nerveux. Il sent également qu’il ne peut pas se déplacer comme il le souhaiterait, ce qui le perturbe et le stresse.

Si vous ne pouvez pas faire autrement, par exemple parce que votre chien tire trop fort ou s’attaquerait violemment à d’autres chiens qui croiseraient sa route, le mieux est de vous rendre dans une école de dressage ou d’apprendre d’une façon ou d’une autre à votre chien à se promener en laisse.

8. Se promener en état de stress

Dans la mesure où votre chien est plutôt bon pour décoder le langage corporel, votre humeur déteindra sur la sienne. Naturellement, il est impossible et peu souhaitable de cacher vos sentiments face à votre chien, mais il reste toutefois important d’en avoir conscience lorsque vous vous demandez pourquoi votre chien est si nerveux ou agité.

9. Une vie trop ennuyeuse

Les chiens, aussi petits soient-ils, ont besoin de bouger et de jouer. Les chiens qui restent enfermés trop longtemps dans des espaces confinés ou qui ont à peine l’occasion de se promener ou d’attraper une balle commenceront à être difficiles à la maison. La réponse est souvent simple: prenez le temps de jouer avec lui.

10. Faire de mauvaises blagues

Il arrive que certains maîtres fassent de mauvaises blagues à leur chien, car ils trouvent cela drôle et s’imaginent que leur chien comprendra leur second degré. Ce n’est pas le cas. Imiter un chien qui aboie, faire mine de lui donner un bonbon pour ensuite le retirer, etc. peut susciter chez lui frustration et réactions négatives.

Source: Mother Nature Network.

Votre chien vous en sera reconnaissant!

Articles sponsorisés