Left Right
scrollTop top

Une nouvelle espèce d’escargot nommée en hommage à… Novak Djokovic


© Isopix

Les escargots sont-ils de bons joueurs de tennis? En tout cas, une espèce fraîchement découverte en porte déjà le nom.

Le Travunijana djokovici est une nouvelle espèce d’escargot d’eau qui porte le nom du célèbre joueur de tennis serbe Novak Djokovic. Les scientifiques qui ont trouvé ce petit nom ou voulu l’appeler en hommage au tennisman pour « reconnaître son enthousiasme et son énergie inspirants », explique-t-ils dans la revue Subterranean Biology.

Le biospéléologue Jozef Grego et le zoologiste Vladimir Pesic de l’Université du Monténégro ont découvert le nouvel escargot dans une source près de Podgorica, la capitale du Monténégro, lors d’une expédition en avril 2019. 

« Pour découvrir certains des animaux les plus rares au monde qui habitent les habitats souterrains uniques du karst dinarique, pour atteindre des habitats inaccessibles dans les grottes et les puits, et pour le travail continu de traitement du matériau, vous avez besoin de l’énergie et de l’enthousiasme de Novak », expliquent les chercheurs.

Le Travunijana djokovici a une coquille banc laiteux en forme de cône allongé et est adapté à la vie dans les habitats souterrains du karst dinarique ont expliqué les chercheurs. Il fait partie des Hydrobiidae, une famille très diversifiée de petits ou très petits escargots, également appelés escargots de boue, qui vivent dans les eaux douces ou saumâtres, les grottes et tout autre habitat souterrain.

Mystère

Selon Grego et Pesic, c’est le premier membre de la Travunijana à avoir été découvert à ce jour dans le bassin du lac Skadar et le seul spécimen trouvé en dehors du bassin de la rivière Trebisnjica en Herzégovine. D’où ils viennent et comment ils y arrivent reste un mystère.

Travunijana djokovici est considérée comme «vulnérable» selon la Liste rouge des espèces menacées de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Les écosystèmes souterrains, soulignent les experts, sont extrêmement vulnérables aux changements environnementaux induits par l’homme, et parce qu’ils sont si obscurs, ils sont souvent négligés dans les efforts de conservation.

Lire aussi:


Ces articles pourraient aussi vous intéresser…