Tu vas réfléchir à deux fois avant de manger du saumon bio après avoir vu le reportage “Global saumon”

Tu vas réfléchir à deux fois avant de manger du saumon bio après avoir vu le reportage “Global saumon”

Ce vendredi 25 novembre, tu as rendez-vous avec la magazine Thalassa sur France 3. Tu pourras regarder “Global saumon” une enquête qui compare l’élevage de saumon bio en Irlande et de saumons conventionnels en Norvège. Un reportage qui risque de te refroidir juste avant les fêtes de fin d’année si tu es un bon mangeur de ce poisson. 

Après avoir vu ce reportage, tu vas réfléchir deux fois avant d’acheter du poisson bio. Deux journalistes, se sont déplacées dans des fermes d’élevage aquacoles: une bio en Irlande et une autre en Norvège qui élève des saumons conventionnels.

Ces journalistes s’interrogent et se demandent comment le saumon est-il élevé aujourd’hui. En 2013, la Norvège avait fait parler d’elle. Le pays était accusé de produire des saumons élevés avec des produits chimiques. Grâce au reportage de ce 25 novembre, tu vas enfin comprendre ce qui se trouve dans ton assiette et c’est peut-être le bon moment avant de te goinfrer à Noël. En effet, manger bio ne veut pas dire que c’est meilleur pour la santé. Au contraire, ici, c’est pire.

Du poisson bio… pas totalement bio

À la grande surprise des journalistes, les saumons “bio” sont vaccinés et ne sont pas nourris qu’avec de la nourriture bio. Leur étiquette “bio” est donc compromise. Pour aller encore plus loin, Thalassa, en partenariat avec le magazine “60 millions de consommateurs”, a fait appel à un laboratoire indépendant qui a réalisé des tests sur les poissons bio vendus dans les supermarchés en France. Apparemment, ces saumons seraient deux fois plus contaminés que les saumons “classiques”.

De la farine animale bourrée de cochonneries

C’est logique: en voulant se rapprocher au plus près du bio, les éleveurs nourrissent leurs poissons avec de la farine et de l’huile animale qui se préparent à partir de poissons sauvages. Des poissons sauvages qui bouffent des saloperies, de plus en plus présentes dans la mer.

Résultat: ces produits sont riches en métaux lourds et c’est là que ça pose problème. Les saumons bio sont donc bourrés de saloperies à cause de ce qu’ils mangent. Dans la ferme en Norvège, les poissons sont également nourris avec de la farine animale mais en moins grande quantité.

Du coup, le saumon bio n’est pas forcément meilleur pour ta santé. Si tu regardes ce reportage, tu éviteras peut-être d’en acheter pour les fêtes de fin d’année du coup…

Et voici un extrait

Articles sponsorisés