Left Right
scrollTop top

Pour concurrencer Spotify, Tidal va lancer une formule gratuite sans publicité ou presque


© Credit: Thiago Prudencio/SOPA Images/Shutterstock via Isopix

Moins connu que le mastodonte Spotify, le service de streaming Tidal met les petits plats dans les grands pour élargir sa base d’utilisateurs avec une nouvelle formule 100% qui sera dans un premier temps (presque) sans publicité.

Jusqu’à présent, on pouvait séparer les services de streaming musical en deux catégories ; ceux pour monsieur et madame Tout-le-monde et ceux destinés aux audiophiles. Mais depuis peu, la frontière entre les deux tend à se réduire. Spotify, leader incontesté du marché, a en effet récemment annoncé son projet de proposer un abonnement avec une qualité d’écoute supérieure, marchant ainsi sur les platebandes d’acteurs tels que Tidal ou Amazon Music et leur formule hifi – une annonce qui n’a toujours pas été concrétisée. Il n’en fallait pas plus pour que Tidal, apprécié des audiophiles, s’inspire lui aussi de la concurrence – et plus particulièrement de Spotify – avec une formule 100% gratuite.

Rester compétitif

Avec ce nouvel abonnement, Tidal souhaite rester compétitif par rapport à ses concurrents. Il donne accès aux 80 millions de morceaux que compte la bibliothèque de la plateforme de streaming.

Évidemment, qui dit gratuité, dit forcément publicité, mais Tidal affirme que les annonces seront limitées. Elles se résumeront dans un premier temps à la promotion des abonnements payants de la plateforme. On peut tout de même imaginer que des annonces pour des produits et services externes puissent faire leur apparition, comme sur la version gratuite de Spotify.

Outre la publicité, il faudra également faire une croix sur la qualité hifi, ainsi que sur d’autres fonctionnalités. Ceux qui optent pour la formule freemium devront donc se contenter d’une qualité audio de 160 kbps – contre 1.411 kbps pour la formule Tidal Hifi chiffrée dorénavant à 9,99 euros – et faire une croix sur l’écoute hors ligne. Enfin, ils ne pourront sauter qu’un nombre limité de morceaux.

Deux nouveaux modes de rémunération

En parallèle de son nouvel abonnement, la plateforme de streaming a également annoncé la mise en place de deux nouveaux modes de rémunération pour les artistes. Dix pour cent du prix des abonnements payants sera reversé à l’artiste le plus écouté par chaque abonné. À partir de 2022, Tidal s’engage également à leur reverser une part plus importante des royalties perçues. Les abonnés pourront donc soutenir directement leurs chanteurs et groupes préférés.

Lire aussi:


Ces articles pourraient aussi vous intéresser…