Left Right
scrollTop top

Sale temps pour la communauté Coyote: des nouveaux radars indétectables débarquent en Wallonie


Sale temps pour la communauté Coyote: des nouveaux radars indétectables débarquent en Wallonie

Les routes wallonnes vont bientôt être pourvues de nouveaux radars. Le ministre en charge de la Sécurité routière, Carlo di Antonio (cdH), vient d’annoncer à la DH le modèle qui avait finalement été choisi. Et attention, il est redoutable. Même ton coyote risque de ne plus t’aider beaucoup…

De nouveaux radars vont débarquer sur les routes en région wallonne. Cela fait plusieurs mois qu’il en était question mais le type de radar n’avait pas encore été choisi. Trois entreprises étaient en lice et le ministre en charge de la Sécurité routière, Carlo Di Antonio (cdH), vient de dévoiler le nom de la société et du radar qui avaient été choisis. Et ce sera le NK6 de la société Securoad. Ce radar semi-mobile peut être mis sur un trépied. Mais les policiers peuvent aussi retirer son pied pour l’utiliser de manière mobile et le cacher dans une poubelle par exemple.

Un radar de compétition

Le NK6 est redoutable, l’appareil peut flasher jusqu’à six bandes et dans les deux sens. Et il peut flasher plusieurs voitures en même temps contrairement aux anciens radars. Et le gros point fort du NK6: il n’émet aucun flash lumineux et fonctionne par infrarouge. Si tu te fais flasher, ce sera impossible pour toi de le remarquer, tu ne le sauras qu’au moment de recevoir la facture. Et cela risque de mettre à mal toute une communauté: celle des Coyotes. Eh oui, ils ne pourront plus détecter les flashs et avertir les gens. Et comme Coyote fonctionne essentiellement grâce aux alertes données par les conducteurs, ça va devenir compliqué. En Flandre et à Bruxelles, un radar un peu similaire existe déjà: le NK7.

La communauté Coyote n’a pas peur

Mais le manager général, Vincent Hébert, explique à la DH que ces nouveaux radars ne lui font pas peur. « Qu’il flashent ou qu’ils ne flashent pas, peu importe. Nous signalons bien les radars purement mobiles, embarqués dans les voitures… Ils sont plus rares en Belgique qu’en France mais ce type de radars finit toujours pas être vu. Surtout en Belgique où notre communauté est très grande. Donc, les chances de signalement sont plus élevées ». Il rappelle également que les coyotes n’ont pas pour but premier est de rendre la conduite plus confortable pas d’éviter les amendes liées aux flashs. Pas sûr que la communauté Coyote dise la même chose…


Ces articles pourraient aussi vous intéresser…


Corona Virus Update

  • World
  • Number of
    infections
  • Number of
    deaths
  • Belgium
  • Number of
    infections
    678.839
  • Number of
    deaths
    20.435