Quand Fortnite devient une option sport dans les lycées et universités aux USA

Bryon Houlgrave/The Des Moines Register via AP, File

Non, tu ne rêves pas. L’esport devient une option à part entière dans les écoles américaines. Mais attention, c’est du sérieux. De véritables compétitions vont être mis en place, comme pour le baseball et le football américain.

Les fans de Fortnite aux Etats-Unis pourront remercier la start-up PlayVS basée à Los Angeles, c’est elle qui est à l’origine de cette… ‘innovation’. L’entreprise s’est associée à Epic Games pour mettre en place un championnat compétitif au niveau des lycées et universités du pays. PlayVS s’était lancé pour mission d’introduire l’esport dans les écoles depuis son lancement en 2018. Notons que la société a réuni 96 millions de dollars depuis son lancement, un beau pactole.

Grâce à un partenariat avec la NFHS (la Fédération nationale des associations d’écoles secondaires d’État), les lycées peuvent désormais être placés dans une ligue qui rivalisera avec les écoles voisines, pour la somme de 64 dollars par joueur. Même les parents d’élèves peuvent s’y inscrire. À bon entendeur…

Mais bien au-delà d’un accord avec la NFHS, le coup de maître de PlayVS réside dans son association avec les éditeurs de jeux eux-mêmes. La start-up californienne n’est pas la seule à mettre en place des ligues compétitives payantes autour des jeux vidéo. Mais très peu de ses rivales, voire aucune, ne possèdent de partenariat au niveau des éditeurs. Autrement dit, les éditeurs peuvent décider d’un moment à l’autre de fermer ces start-up, puisqu’elles ne détiennent pas la propriété intellectuelle du jeu.

La seule compétition officielle

Cet accord exclusif avec Epic Games, l’éditeur de Fortnite, en fait donc la seule compétition officielle parmi une pléthore de prétendants. Il facilite aussi sa mise en pratique: les joueurs se connectent simplement à PlayVS et sont invités à participer au match prévu. À la fin, la start-up tire des statistiques et des informations directement du match, qui peuvent être mises à la disposition des joueurs, des entraîneurs, des fans et même des recruteurs. Des recruteurs, oui, tu as bien lu.

Il n’y a toutefois pas encore d’accord officiel avec la NCAA (l’association sportive américaine organisant les programmes sportifs de nombreuses grandes écoles et universités). PlayVS devra donc se déplacer dans les universités pour y présenter sa technologie. Mais on ne doute pas du succès qu’elle pourra y rencontrer, puisqu’on parle bien du jeu le plus populaire au monde.

La saison débutera officiellement le 2 mars et les règles sont donc déjà connues, annonce le site technologique Tech Crunch. Chaque école pourra soumettre le nombre d’équipes qu’elle veut. Chaque équipe ne sera pour l’instant composé que de deux joueurs. Les meilleurs seront ensuite invités aux éliminatoires qui commenceront en mai, donnant le coup d’envoi du vrai championnat. Les inscriptions se terminant dans un mois à peine, il ne te reste plus beaucoup de temps pour finaliser ton inscription dans un établissement scolaire américain.

Articles sponsorisés