Megan Rapinoe en couverture de FIFA 20? Une pétition est lancée

©EPA

Chaque année c’est la même question: qui sera en couverture du prochain jeu FIFA? Ces dernières années, on a été habitués à voir Cristiano Ronaldo, Lionel Messi ou encore des joueurs plus jeunes comme Paulo Dybala. Et si pour FIFA 20, une femme s’invitait sur la jaquette du jeu qui se vendra à des millions d’exemplaires?

Depuis la Coupe du monde de foot féminin, l’Américaine Megan Rapinoe s’est forgée une renommée mondiale et est devenue l’une des nouvelles figures du mouvement féministe à l’international. Elle s’est également opposée publiquement à Donald Trump et son administration et ça, ça fait d’office gagner des points. Elle a par exemple refusé de se rendre à la Maison Blanche après le triomphe de son équipe à la Coupe du monde (voir vidéo ci-contre).

EA Sports, it’s in the game

Les plus grandes stars du foot se sont toutes retrouvées au moins une fois sur une couverture d’un jeu FIFA: Thierry Henry, Edgar Davids, Ryan Giggs, Patrick Vieira, Ronaldinho, Alessandro Del Piero, Wayne Rooney, Cristiano Ronaldo ou bien sûr Lionel Messi. Quelques femmes se sont déjà invitées sur une couverture mais seulement localement: l’Américaine Alex Morgan était sur la couverture de FIFA 16, avec Lionel Messi, mais seulement pour les éditions américaines. La canadienne Christine Sinclair était elle sur la version de son pays.

Alors, quelques supporters et amateurs de foot verraient bien Megan Rapinoe devenir l’égérie de FIFA 20, la prochaine simulation de ballon rond d’EA Sports. Du coup, une pétition est lancée à l’adresse de l’éditeur pour que l’Américaine squatte les bibliothèques de jeux de millions de footeux. Ce serait une belle victoire pour le foot féminin mais aussi pour toutes les idées et valeurs que la joueuse véhicule.

La FIFA doit changer sa politique en matière de primes, mais ce n’est que le début. Une plus grande visibilité de cette équipe et le football féminin les aideront à changer d’avis. EA a déjà fait plus que la FIFA en termes d’appui, c’est donc une évidence qu’ils se doivent envisager

Voici ce qu’on peut lire sur la page de la pétition.

Pour l’instant, la pétition ne fait pas vraiment un tabac puisqu’à peine 1.500 personnes l’ont signée, pas vraiment de quoi mettre la pression sur EA Sports qui s’exposerait bien évidemment à des critiques de la part des plus conservateurs.

Articles sponsorisés