L’heure du bilan: voici pour nous les 10 meilleures séries diffusées en 2018

L’heure du bilan: voici pour nous les 10 meilleures séries diffusées en 2018

Le choix est tellement large qu’il est impossible de voir toutes les séries sorties en 2018. Mais on a quand même tenté le difficile exercice du classement. Voici pour nous ce qui s’est fait de mieux cette année.

1. Succession (S1) – HBO

HBO nous surprend une nouvelle fois avec cette série qui ne connaît pas d’équivalent. Succession est l’histoire de Leroy Roy, fondateur et directeur d’un géant des médias, Waystar Royco. Son entreprise contrôle les intérêts de plusieurs titres de presse, télévision, radio et autres parcs d’attractions. En tout, plus de 50 succursales réparties sur trois continents. Le tout est basé sur l’histoire du magnat des médias américains, le milliardaire Rupert Murdoch.

Le téléspectateur arrive rapidement à la conclusion suivante: trop d’argent au sein d’une même famille apporte toujours des problèmes. En ressort une série acerbe, drôle, tendue mais super bien ficelée. Notre coup de cœur de cette année 2018.

2. Sorry For Your Loss (S1) – Facebook Watch

Il s’agit de la première vraie série diffusée sur Facebook Watch. Et est rapidement devenue populaire. En tout, 10 épisodes d’une demi-heure. Ils racontent la vie de Leigh (Elizabeth Olsen), une veuve qui tente de comprendre la mort subite de son mari.

Au bout du compte, une série sensible, subtile, et profondément humaine qui vient chercher le téléspectateur.

3. Homecoming (S1) – Amazon Prime

Une autre surprise cette année est la première saison de Homecoming. Elle est disponible sur Amazon Prime et remet Julia Roberts à l’avant-plan dans un rôle qu’elle ne joue pas souvent. Suffisant pour la convaincre de se lancer dans une série.

Homecoming est un thriller psychologique autour de Heidi Bergman, une ancienne interne du Transitional Support Center. Il s’agit d’un centre qui aide les anciens combattants à retrouver un foyer, un travail, une nouvelle vie. Mais très vite, le spectateur commence à se poser des questions sur ce centre: existe-t-il vraiment? Pourquoi Bergman ne sait presque rien de son séjour là-bas?

S’installe une sorte de paranoïa, elle aussi présente dans la série Mr. Robot. Pas un hasard, elle le fruit du même créateur: Sam Esmail.

4. BoJack Horseman (S5) – Netflix

BoJack Horseman est l’une des rares séries qui après 5 saisons continuent positivement son évolution. Dans cette 5e saison, BoJack tourne dans une nouvelle série, mais tente également de lutter contre sa dépendance à l’alcool.

Quand tu parles de cette série à tes potes, ils sont toujours l’air surpris. Faut avouer qu’un cheval qui parle de ses dépendances autodestructrices, on a déjà fait plus folichon. BoJack Horseman est la quintessence de l’humour noir et raffiné. À ne surtout pas prendre au premier degré.

Cette série Netflix a connu un grand succès qui s’est poursuivi lors de cette 5e saison. De quoi convaincre le service vidéo de commander une 6e saison.

5. Sharp Objects (S1) – HBO

Dans Sharp Objects, Camille Preaker est renvoyée par son patron dans son village natal. Preaker est une journaliste doit enquêter sur un meurtre d’une jeune fille et d’une deuxième disparition. Un plongeon dans son passé qu’elle voudrait ne pas voir resurgir.

Cette série nous rappelle souvent la première saison de True Detective. Où le trauma refoulé du passé devient plus important que l’enquête elle-même. Le tout se passe dans une atmosphère sombre, au rythme lent, mais avec des personnages complexes et passionnants, tout comme la profondeur de l’intrigue. Bonus: on peut y goutter le délicieux jeu d’actrice d’Amy Adams.

6. The Haunting Of Hill House (S1) – Netflix

Vendue comme une série d’horreur, The Haunting Of Hill House est plus proche du drame familial. Mais la tension qui y règne n’a rien à envier aux meilleures séries du genre. C’est l’histoire d’une famille de cinq enfants et de leurs parents, bouleversés par le suicide de la cadette. Une famille qui va tenter de se réunir à nouveau dans une grande maison de campagne isolée.

Une atmosphère sublime pour l’une des séries les plus nuancées et réfléchies de l’année. Idéal pour les soirées sombres de l’hiver.

7. Counterpart (S1 + 2) – Starz

Dans Counterpart, l’oscarisé J.K Simmons incarne un employé fidèle des Nations unies. 29 ans qu’il travaille pour l’organisation qui n’a aucune idée de ce qu’il y fait. Parallèlement, il existe une autre réalité avec une autre version de lui-même. Un autre monde qui est le fruit d’une expérience scientifique qui a mal tourné dans l’Allemagne de l’Est de la guerre froide. Cette autre version de lui-même vient le prévenir: un assassin a été engagé pour tuer sa femme.

En ressort une série complexe qui pose pas mal de questions: existe-t-il un déterminisme dans nos actions? Qui sommes-nous vraiment et nos gènes sont-ils responsables de nos choix? Qu’est-ce qui nous fait avancer dans une direction et pas dans une autre?

Des questions fondamentales que Counterpart tente d’élucider.

8. Atlanta (S2) – FOX

Après une première saison couverte d’éloges et de prix, le touche à tout Donald Glover nous revient dans une deuxième saison toujours aussi drôle et aboutie. Comme toujours, Earn Marks et le rappeur Alfred Paper Boi Miles tenteront de s’intégrer dans la scène musicale d’Atlanta. Pour le meilleur et pour le pire.

9. Better Call Saul (S4) – Netflix

Après quatre saisons, difficile de toujours faire mieux pour ce spin off de Breaking Bad. Et pourtant, l’avocat de Walter White place toujours la barre un peu plus haut. Absent des principaux classements des meilleures séries, on ne voulait pas passer à côté de ce 4e opus de Better Call Saul.

La série Netflix réussit une nouvelle fois son pari: nous faire marrer, toujours dans son style propre, avec un formidable jeu d’acteurs.

10. The Deuce (S2) – HBO

Ici encore, difficile de faire mieux tant la première saison de The Deuce frôlait la perfection. Pourtant, cette deuxième saison est tout aussi réjouissante. On se trouve ici dans le milieu du porno, une industrie désormais bien établie après les premières années marquées par la clandestinité et l’amateurisme.

À l’écriture, on retrouve David Simon. Cet ancien journaliste est sans doute ce qui arrivé de mieux ces 15 dernières années à la télévision. Son sens du détail, déjà aperçu dans l’immense The Wire, est à nouveau reproduit dans cette série qui voit James Franco et Maggie Gyllenhaal dans les rôles principaux.

Jamais une série n’aura autant parlé de sexe. La subtilité ici, c’est qu’elle n’est en fait jamais trop.

Mention spéciale: Everything Sucks!, The Good Place (S3A), The Assassination Of Gianni Versace: American Crime Story (S2), The Kominsky Method, Bodyguard (S1), My Brilliant Friend (S1), Maniac (S1), Vanity Fair (S1), Good Girls (S1).

N’oublie pas de faire un tour ici sur notre classement des meilleurs films en 2018 ou ici pour les clips vidéo belges les plus vus de l’année 2018.

Articles sponsorisés