Les épinards auraient de puissantes propriétés dopantes

Getty

Une étude commanditée par l’Agence Mondiale Antidopage dévoile que dans les épinards se cache une bonne dose d’anabolisant: l’ecdystérone.

Non, les épinards ne sont pas forcément bourrés de fer. Par contre, en en mangeant suffisamment, tu devrais être capable de te doper à coups de packs de 500 grammes trouvables dans le commerce. C’est une étude commanditée par l’Agence Mondiale Antidopage qui l’affirme. Ce n’est pas précisément la feuille d’épinards qui risque de te donner un coup de boost, mais l’ecdystérone, une substance qu’on retrouve dans le légume feuillu.

Un anabolisant trouvable dans le commerce

L’ecdystérone, c’est un anabolisant bien connu de ceux qui poussent à la salle pour gagner de la masse. Trouvables sur le marché par gros packs de poudre, il permet d’augmenter sa masse musculaire plus rapidement, d’où l’effet dopant. Les anabolisants, pour ceux du fond qui n’ont pas suivi, ce sont des substances proches de la testostérone, qui permettent donc à la fois de prendre de la masse, mais aussi d’augmenter ses traits masculins.

Là, avec l’ecdystérone, on est sur une molécule de l’épinard particulièrement dopante, d’après les résultats de l’étude menée par la Frëie Universitat Berlin. En demandant à une cinquantaine de sportifs de prendre une petite gélule, l’une contenant de l’ecdystérone et l’autre n’étant qu’un simple placebo. Résultat: un à deux kilos de prise de masse pour ceux qui prenaient la molécule d’épinard.

Des propriétés dopantes encore plus fortes que celles de certains produits déjà listés comme interdits par l’AMA.

Cette découverte répond enfin à la question: “mais pourquoi donc boire un smoothie à l’épinard?” qui a pu te venir en tête en voyant l’une ou l’autre publication #Healthy sur Instagram. C’est pas pour le goût. Ils sont juste drogués.

Articles sponsorisés