Le site qui t’incitait à sortir avec un sugar daddy condamné par la justice belge

Le site qui t’incitait à sortir avec un sugar daddy condamné par la justice belge

Deux années après la fermeture du site en Belgique, la justice belge a rendu sa décision vis à vis du site richmeetbeautiful. 

En 2017, on te parlait de cette campagne qui avait choqué sur les campus de l’ULB: un site de rencontre proposait aux étudiantes d’arrondir leurs fins de mois et rembourser leur prêt étudiant en sortant avec un homme riche.

Une proposition qui aura mené à la fermeture du site en Belgique, et qui, deux ans plus tard, a coûté cher à Sigurd Vedal, homme d’affaires norvégien, et sa société Digisec Limited. Il devra personnellement payer une amende de 20 000 euros et passer six mois en prison avec sursis, quand la deuxième devra payer une amende pénale de 240 000 euros pour incitation à la débauche ou la prostitution, et la diffusion d’une publicité dans ce cadre. Sigurd Vedal devra également verser 5 000 euros à l’ULB

Prostitution ok, sexisme non

Il est cependant acquitté pour l’accusation de délit de sexisme de la communauté française à laquelle il faisait face, le tribunal ayant jugé que la publicité ne visait pas une catégorie de personnes précises. Pourtant, on avait bien lu “hey les étudiantes!” sur le panneau d’affichage?

Quoi qu’il en soit, cette histoire qui avait secoué le milieu étudiant semble enfin avoir une fin. Quoique. Peut-être que, sorti de prison, Sigurd Vedal lancera une campagne en incitant les étudiants à se lancer dans le gogo dancing pour payer leur minerval?

Articles sponsorisés