Étudier ou sortir avec un homme riche? Cette publicité sexiste sur le campus de l'ULB fait scandale

Petite surprise pour bien commencer la semaine pour les étudiants de l'ULB. Ils ont pu découvrir en arrivant sur le campus une publicité proposant aux jeunes étudiantes "d'améliorer leur style de vie" en sortant avec un homme riche. Une publicité pour un site de rencontre qui ne passe absolument pas: une plainte a été déposée. 

Visiblement, le site de rencontre RichMeetBeautiful.be a décidé d'utiliser la publicité agressive pour rameuter de nouveaux utilisateurs. En effet, les étudiants ont découvert sur le campus de l'ULB une publicité assez folle. On y voit une jeune fille au décolleté aguicheur poser aux côtés du slogan: "Hey les étudiants! Améliorez votre style de vie: sortez avec un Sugar Daddy!"

Même si Sugar Daddy n'a pas vraiment de signification, on comprend bien qu'il s'agit d'hommes riches à la recherche de jeunes filles. Sans surprise, c'est l'indignation totale. Les étudiants crient au scandales sur les réseaux sociaux et les universités dénoncent un "service d'escorte déguisé".

Plainte déposée

Cela n'a pas tardé: une plainte a déjà été déposée auprès du Jury d’Éthique Publicitaire (JEP). "Cette campagne médiatique a fait l’objet d’une plainte" a annoncé le président du JEP à l’agence Belga. Plusieurs possibilités s'offrent au jury: interdire cette pub, ne rien faire ou enfin l'autoriser mais sous certaines conditions (cette dernière possibilité est moins courante).

De son côté, le PDG de RichMeetBeautiful, Sigurd Vedal, a déjà réagi auprès de la Libre et n'a pas l'air de s'inquiéter: "La Belgique est l’un de nos 5 principaux marchés prioritaires, c’est pourquoi nous avons choisi d’utiliser un marketing de masse (...) Le mois prochain, 10 voitures arpenteront les rues de Bruxelles en passant prioritairement dans les zones proches d’établissements universitaires pour ensuite nous déployer également vers d’autres grandes villes proches."

Selon lui, le concept marche en Belgique et mérite d'être autant mis en avant: "Depuis notre lancement, nous avons constaté que la Belgique s’est fortement intéressée à notre site. Nous estimons enregistrer 300 000 inscriptions de membres belges d’ici la fin de l’année 2018." Mais si l'on se réfère aux réactions sur les réseaux sociaux, il semble être le seul à être de cet avis.

Beaucoup parlent de sexisme...

...et de prostitution estudiantine

"À vomir"

Mauvaise stratégie pour RichMeetBeautiful?

En tout cas, la plainte sera examinée par le Jury d'éthique publicitaire mardi prochain

Déjà lu?